Issue time14:52, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

Voici une tentative de vulgarisation de cette fonction, le trackback (retrolien, pisteur).

Prenons un exemple, deux blogs X et Y (voir image plus bas). Ces blogs ont la possibilité de communiquer entre eux. Communiquer quoi? Prenons un billet de Gilles traitant de la pluie sur le blog X. Un auteur (Pierre) du blog Y veut ajouter des éléments à la discussion sur son blog dans un billet «Pluie 2».

Voici une image pour aider à la compréhension (je n'ai pas de talent donc excusez la simplicité de l'image ;o) ).
Exemple trackback

Après avoir écrit son billet, Pierre voudrait que le billet de Gilles sache que la discussion se poursuit. On doit alors «pigner» le billet de Gilles. Comment?

Le billet de Gilles a une adresse de trackback du type: http://www.recit.org/htsrv/trackback.php/48

En inscrivant cette adresse dans la zone «URL de Trackback» au bas de la page d'édition de billet (pour l'application b2evolution), le blog Y enverra un «ping» au blog X. Ceci ajoutera donc un message au billet de Gilles lui disant que Pierre a traité de son billet.

Pas simple hein? Voir une définition de Wikipedia.

Issue time14:15, par Lynda O'Connell  
Catégories: Bloguons

Bonjour,
C'est ma première tentative. J'ose me lancer, j'écris mon premier blogue. D'abord il faut se faire une tête sur le concept. Qu'est-ce qu'un blogue? J'avais une petite idée puisque j'en ai vu et lu quelques-uns, mais je suis allée voir sur le site de l'Office québécois de la langue française. En voyant la définition je me suis demandée si je serais capable de faire du « copier-coller » dans cette affaire là. Bien oui, puisque vous voyez la citation. C'est rassurant de retrouver quelques repères. Alors la voilà et je trouve que ça explique bien le concept.

« Site Web ayant la forme d'un journal personnel, daté, au contenu antéchronologique et régulièrement mis à jour, où l'internaute auteur peut communiquer ses idées et ses impressions sur une multitude de sujets, en y publiant, à sa guise, des textes, informatifs ou intimistes, généralement courts, parfois enrichis d'hyperliens, qui appellent les commentaires du lecteur. »

Ensuite, il faudra que j'en vois l'utilité pour y accorder du temps. C'est peut-être le plus grand ennemi du blogue, investir du temps! Trouver du temps pour écrire et du temps pour lire les collègues. C'est maintenant tout le temps que j'avais aujourd'hui pour écrire quelques mots dans cette chaleur. Finalement, j'ai pris dix minutes. C'est pas si mal pour mon premier test!

Lynda O'Connell

Issue time14:35, par Gilles Jobin  
Catégories: Formation

Chez nous, on a imposé Open Office à toutes les écoles car la CS ne voulait plus payer la licence WordPerfect. C'est dans ce contexte que j'ai été appelé, ce matin, à donner une petite formation sur Open Office.

Vous savez sans doute que je n'ouvre à peu près jamais de traitement de texte (lire ce billet) et donc, que je n'y connais rien aux particularités de Writer. De plus, je considère que ce n'est pas dans le rôle d'un animateur RECIT de connaître tous les logiciels sur le marché.

J'ai donc préparé la rencontre en fonction de mon ignorance voulue d'Open Office.

J'ai d'abord commencé par une courte présentation d'une durée prévue d'une demi-heure. Vous la trouverez ici.

J'ai abordé le tout sous l'angle du logiciel libre. La discussion fut fort intéressante car pour tous les participants, un LL était tout simplement un logiciel gratuit qu'on pouvait se procurer sur le web. Rien de plus. Démythifier la chose fut très stimulant.

J'ai ensuite abordé l'angle du TdT en tant que tel. Et j'ai souligné comment je sentais qu'ils étaient « pognés » avec ce type de logiciel. Preuves à l'appui, j'ai donné quelques exemples.

Le reste de la formation fut consacré à l'exploration du Writer. Ils m'ont souvent entendu dire « je ne sais pas, mais je suis convaincu que cela se fait, alors cherchons ensemble. ».
- Mais Gilles, NOUS il faut bien qu'ON LE SACHE!!!
- Pourquoi?
- Nous vois-tu, devant 24 élèves, incapables de répondre sur comment faire une telle action?
- Et pourquoi l'élève ne le découvrirait-il pas lui-même?
- Mais ça demande un temps fou.
- Mais n'est-ce pas plus formateur?
- ???
- Enfin, ne croyez-vous pas que si l'élève découvre les fonctions qu'il a besoin par lui-même, qu'il aura moins besoin que vous les lui rappeliez plus tard. Et puis, ne croyez-vous pas que ce même élève pourra répondre à d'autres qui, éventuellement, auront aussi besoin de cette fonction en particulier?
- Mais ça demande du temps...
- Qu'est-ce qui compte vraiment? Le produit fini ou les processus que l'élève développent en apprenant? Votre rôle n'est-il pas d'observer l'élève pendant qu'il résout des problèmes, et non pas l'observer alors que le problème est résolu?

J'ai aussi mis beaucoup l'accent sur la stylisation de la page. Aucun enseignant ne connaissait ce «feature». Or, d'après moi, c'est sans doute là la grande force du TdT, car la stylisation permet de jeter sur papier une structure mentale du document. L'idée de pouvoir produire par la suite automatiquement une table des matières les a éblouis.

Je suis aussi allé de mes recommandations au niveau typographique : ne jamais utiliser deux fois de suite la barre d'espacement, ne jamais utiliser la fonction de soulignement, utiliser du sans-serif pour les titres, du sérif pour le corps du texte, etc.

À la sortie, on m'a demandé une copie du logiciel «car on veut l'installer chez nous». Somme toute, une jolie avant-midi de juin...

Issue time10:29, par François Rivest  
Catégories: Bloguons

Aggrégateur; fil RSS; Atom; CMS; Drupal; SPIP; PHP-Nuke; Portfolio commun.

Gilles Jobin lance l'idée d'un mot-clef "RÉCIT" dans nos comptes del.icio.us... Je suis partant: http://del.icio.us/recitfr.

Cette vague de partage d'informations et d'opinions risque de créer des dédoublements de contenus. Ça nous incitera à faire dans le neuf!

L'adolescence du RÉCIT... hmmm... J'aime l'image... Pas convaincu que c'est la bonne... mais j'aime l'image...

Nous arrivons à une valeur ajoutée au partage de l'information: l'information partagée et commentée avec cette dernière partagée et commentée à son tour. Pas clair, hein?

Issue time10:22, par François Rivest  
Catégories: Bloguons

Depuis septembre 2004, je me gave d'informations et d'opinions. Ce n'est pas un tube de PVC fiché dans la gorge mais des fils RSS et XML trouvés au cours de mes navigations. Syndication, aggrégateur et blogue sont maintenant des mots courants chez moi. Histoire d'un cheminement.

Lors de la rencontre nationale d'octobre 2004, nous avions soulevé la question de l'inter-syndication (je ne sais pas si c'est orthographié correctement) des sites Web animés par les RÉCITistes. Il semblait y avoir un certain engouement chez quelques uns, une certaine prudence chez d'autres ainsi qu'un vague sentiment de "bon-qu'est-ce-que-c'est-que-cette-nouvelle-affaire-là?". Ça faisait déjà un bon mois que j'avais installé un aggrégateur de nouvelles sur chaque plateforme à ma disposition: Linux, Win98, WinXP et OS X. J'avais donc des nouvelles fraîches du RÉCIT MST, des répondants TIC de la FÉEP, de NordTIC, de Gilles Jobin, de François Guité, de Clément Laberge et cie. En plus de collègues "directs et indirects", j'étais abonné par syndication à des sites sur les nouveautés logicielles et d'autres thématiques.

Je me souviens que Claude Frenette et moi avions brièvement commenté nos expériences suite aux propositions de Pierre Couillard et Pierre Lachance sur l'inter-syndication RÉCITiste. Il en ressortait que les aggrégateurs de nouvelles permettait de faire un tour d'horizon quotidien très rapidement et très efficacement. À nos humbles avis, il fallait poursuivre.

Dernièrement, avec la section "Nos bons coups" d'une installation SPIP, je crois que des étapes supplémentaires ont été franchies. Nous n'avons pas tous la chance de pouvoir installer un gestionnaire de contenu syndicable (CMS) sur notre serveur. Il fallait avoir une solution pour dépanner tout le monde. C'est en ligne et j'y suis déjà abonné via mon aggrégateur. Ça va être beaucoup plus facile de me nourrir de nos idées et expériences de chaque coin du Québec. Les répondants TIC de ma CS seront invités à s'y abreuver également.

Tout au long de l'année, je suis tombé sur du contenu varié et pertinent. Il y a parfois des éléments moins intéressants que d'autres mais c'est facilement gérable. En effet, un bon aggrégateur affiche le titre du dernier ajout au site Web syndiqué, son URL ainsi qu'un résumé d'un paragraphe (sauf peut-être pour Gilles Jobin qui aime bien tout livrer d'un coup ;-) ). Avec une lecture sommaire, on arrive à retenir ce qui nous concerne et cliquer sur ce qu'on veut approfondir. Vingt minutes par jour, chaque matin. Cette prescription semble bien fonctionner pour moi. Je me sens vraiment plus inforiche depuis que j'aggrégationne (encore un mot douteux).

Issue time12:58, par Pierres  
Catégories: Bloguons

J'ai déjà écrit ailleur que le RÉCIT est un adolescent, il est rendu à une étape de sa vie où il doit prendre des décisions sur son avenir.

Hier, les Services nationaux se sont rencontrés pour faire le point et regarder vers l'avant. Nous avons réussi, je crois, à faire une belle analyse de l'état du réseau et à mettre en place des moyens pour le rendre plus efficace encore.

Je ne veux pas énumérer ici ces moyens, mais l'année 2005-2006 en sera une de beaux projets pour les nationaux.

Une rencontre comme celle d'hier me rend encore plus fier d'être membre de ce réseau. Merci.

Pierre Lachance

Issue time16:02, par Gilles Jobin  
Catégories: Bloguons

Lien: http://del.icio.us

J'explore depuis quelques jours seulement le fameux collecteur de liens del.icio.us.
Le concept est très intéressant. Tout internaute inscrit (c'est gratuit) peut créer sa propre banque de signets directement sur le site. Il est possible, voire même souhaitable, d'associer des mots clés à vos liens. C'est là que ça devient particulièrement intéressant, car d'autres internautes ont peut-être ces mêmes mots clés dans leurs propres liens. Et ainsi, vous pouvez visiter ces liens qui sont fort susceptibles d'attirer votre attention.

On sait que plusieurs écoles bloquent aux élèves la possibilité de collectionner ses propres signets. Ce site permet de contourner le problème.
De plus, il est facile d'imaginer que des élèves travaillant sur un même projet puissent partager leurs découvertes en associant, par exemple, un mot clé particulier à ces dernières.

Tiens, une idée me traverse l'esprit : que les animateurs Récit associent le mot RÉCIT à des pages qu'ils jugent pertinentes pour notre réseau...

Issue time12:40, par Pierre Lachance  
Catégories: B2evolution

Après avoir eu un compte (en contactant pierre.lachance@recitmst.qc.ca) dans le blog du RÉCIT, vous pouvez donc publier un billet. Voici quelques trucs:

1) Votre compte vous permet de publier dans le blog du RÉCIT seulement. Si vous désirez avoir un blog à vous (comme le MST: http://recitmst.qc.ca/blog/index.php/mst) faites-en la demande.

2) Si vous entrez une adresse dans le champs «Lien vers une URL», lorsqu'une personne cliquera sur le titre du billet elle sera redirigée vers ce lien.

3) On peut, selon les droits des utilisateurs, publier directement le billet, l'enregistrer comme brouillon ou autre. Ceci grâce au menu «Statut» dans la colonne de droite.

4) Le billet doit appartenir à une catégorie, vous pouvez la sélectionner en vous rendant à droite de la fenêtre d'édition du billet. Une catégorie sera sélectionnée par défaut si vous ne faite pas de choix.

5) Vous pouvez insérer une image dans le billet. Cliquez sur le bouton «Charger un fichier/image» au bas de la zone de saisie. Vous parcourerez votre disque dur et vous aurez à copier une ligne de code à l'endroit où vous désirez placer votre image/fichier.

6) Vous pouvez fermer les commentaires et appliquer quelques filtres en vous rendant en bas à droite de la page d'édition.

Issue time11:03, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

Bonjour,

Ça y est, le RÉCIT a son (ses) blog «non-officiel»! Que fera le RÉCIT de cet outil? Dans un premier temps on testera pour voir si b2evolution fonctionne bien. L'automne 2005 sera donc une période où le réseau expérimentera le blog.

Vous voulez un compte ou un blog? Contactez-moi.

Les blogs auront une adresse du type: http://www.recit.org/index.php/xyx

Dans les prochains billets, j'expliquerai brièvement comment fonctionne b2evolution.

Au plaisir.

Issue time19:02, par Pierre Lachance  
Catégories: B2evolution

L'application sous licence GPL qu'est b2evolution peut être fort intéressant pour une école qui veut permettre à ses élèves de bloguer. Voici quelques caractéristiques de b2evolution qui le permettent:

1) Le premier blog (ici http://recit.org) affiche tous les billets des autres blogs du site. Donc pour tout savoir sur tous les blogs de l'école on se rend sur ce blog unificateur.

2) Des droits peuvent être attribués aux utilisateurs. Donc on peut ne pas permettre par exemple la publication en ligne directement.

3) Comme b2evolution est multi-blogs, on peut créer un nouveau blog sans avoir une nouvelle installation à faire. On se rend dans le compte admin et on créer/configure le nouveau blog. Son adresse sera du type: http://www.recit.org/index.php/mst par exemple. Ceci est très avantageaux quand vient le temps de mettre à jours l'application, car si on a 22 installations la mise à jour peut être fastidieuse.

4) Fil RSS disponible par défaut pour les billets et les commentaires. Ce qui permet de suivre l'évolution du blog facilement.

À suivre...