C'est un défi personnel pour l'année scolaire 2008-2009. M'alphabétiser le visuel un brin. En effet, je suis un de ceux qui préfèrent les lettres au lieu des couleurs, des formes, des photos, des flèches et des codes de couleur. Quand j'utilise les caractères gras dans un texte, j'ai l'impression d'avoir communiqué visuellement. Voilà, c'est fait pour ce billet.

Depuis longtemps, je me fie aux autres qui ont du goût. Je dis toujours que ce sont les "madames du magasin" qui choisissent mes vêtements. "Puis-je vous aider mon petit monsieur?" La réponse est invariablement: "Oui. Déserpérément. Je n'ai aucun goût. Vous avez 15 minutes pour me trouver 3 pantalons, 3 chemises, 3 paires de bas, une ceinture. Je n'essaie qu'une pièce dans tout ça et je vous interdis formellement de m'en balancer une par-dessus la porte de la cabine. Go, le compteur tourne depuis que je suis sorti de l'auto."

Bon. En faisant le tour de mon agrégateur de nouvelles du moment, Google Reader, j'ai vu un bloguiste parler de "visual litteracy". La dame semble être dans la même situation que moi. Ce sera mon point de départ pour m'alphabétiser le visuel. Voici le lien:
http://joanvinallcox.wordpress.com/2008/07/16/visual-literacy-visual-thinking/

Pour suivre ma cueillette de liens ou même pour y participer, voici une portion de mes signets colligés avec del.icio.us avec le tag littératie_visuelle: http://del.icio.us/recitfr/litt%C3%A9ratie_visuelle