Catégorie: "Bloguons"

Issue time09:59, par PierreC  
Catégories: Logiciels, Bloguons, Formation, Partage

Le service national MST a offert hier une belle journée de formation sur Scratch à la commission scolaire des Hautes-Rivières. Ce qui devait être une petite formation "locale" s'est transformée en une "grosse" formation régionale où se sont côtoyés enseignant(e)s, conseillers(ères) pédagogiques, animateurs(trices) du RÉCIT. Bref, une journée où le plaisir et l'apprentissage se sont entremêlés et qui a permis à plus de vingt personnes de découvrir ce fantastique outil.

Un gros MERCI à André-Paul Bouchard, service local du RÉCIT pour son accueil et à toute l'équipe de la CS des Hautes-Rivières (Service national FP). Ce fut une journée fort agréable et j'espère que nous pourrons réitérer et poursuivre ce beau travail!

On se revoir à la journée TIC en Montérégie pour une autre session de Scratch!


>
Issue time09:46, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons, Partage, Veille

Vous connaissez probablement Twitter, un outil de microblogue (le blogue n'étant pas un outil où tout le monde y trouve de l'intérêt) qui permet de laisser de courts messages (140 caractères et moins) à votre communauté (autres utilisateurs qui suivent votre profil).

Un des avantages de ce mode de communication (Web 2.0) est de pouvoir former cette communauté justement. Donc, on pourra par la suite apprendre/interagir/communiquer avec cette communauté.

Twitter fonctionne très bien, mais (il y a un MAIS) c'est un service offert par une entreprise externe, ce qui implique quelques points négatifs (à mon avis) comme par exemple le fait qu'on ne sait pas ce que la cie fait des données, c'est un service anglophone, etc. De plus, Twitter est ouvert à tous, même pour les internautes à «très faible valeur pédagogique». Donc, avant de faire twitter des élèves sur Twitter, j'y penserais deux fois.

Grâce à une application du nom de Statusnet, nous avons démarré un service de microblogue plus fermé (pour l'éducation) qui offre la garanti que les données ne seront pas vendues (lire http://recit.org/endirect/doc/privacy) et qui tente d'encadrer quelque peu l'utilisation de l'outil.

Ce service se nomme: EnDirect et vous pouvez le trouver à cette adresse http://recit.org/endirect/.

L'inscription se fait par invitation (pour limiter justement la communauté), donc si vous êtes membres vous pouvez inviter d'autres personnes en lien avec l'éducation. Si vous n'êtes pas membre et que vous désirez le devenir, contacter pierres@recitmst.qc.ca.

Pour plus de détails: http://recit.org/ul/p3.

Venez apprendre/partager/communiquer avec nous!

Note pour le RÉCIT: Un groupe pour nous existe: http://recit.org/endirect/group/recit, venez vous réseauter.

Issue time21:19, par ayotte  
Catégories: Bloguons

Un autre rare billet mais je ne pouvais conserver cette réflexion pour moi tout seul...

Lors du congrès de l'Aquops j'ai assisté à la journée thématique SCRATCH avec messieurs Jobin et Couillard. Belle journée et les participants(es) semblent avoir été charmés. Rien de compliqué du genre, voici le logiciel, voici des choses qu'on peut réaliser avec et quelques petits défis bien calculés en terme de chronologie des événements. Pour l'ancien prof d'info en moi, j'y vois quelque chose d'attrayant et rempli d'apprentissage divers accessibles.

La fin de semaine dernière je suis chez une amie et son garçon de 11 ans vient de se faire offrir un portable usagé (P3)pas une bombe mais suffisant pour installer quelques logiciels dont SCRATCH. J'intalle le tout en 3 minutes, j'explique le principe du lutin , de la scène et des déplacements et je quitter pour "un magnifique repas en agréable compagnie". Plus tard dans la soirée, sans vraiment d'aide, sans internet de disponible, Olivier revient et me présente ses 4 tableaux de scratch avec différents scripts relativement complexe pour un GROS 90 minutes de travail et d'expérience avec le logiciel. Je me dis que plus tard avec l'accès à l'Internet et quelques "défis" il pourra lui aussi créer de petites applications et pousser l'application au max.

Alors il me vient le sentiment déjà vécu à l'époque où je n'étais qu'un "ti cul de 11 ans aussi" : Et si on me l'avait enseigné ce Scratch, si on m'avait suffisamment découragé et présenté des concepts style ready made (consommable dirait M Couillard) et que le défi eut été dénaturé, probablement que j'aurais décroché très tôt de ces drôles de tortues, de lutins ou tout autre cyber-machin. Si on avait fait toute une mise en scène pour rien? Non, très sincèrement je crois que la plus belle chose qui pouvait arriver à Olivier, c'est que j'étais trop occupé à me rassasier en bonne compagnie. Je crois que le meilleur enseignement parfois est celui qu'on ne fait pas pour laisser toute la place à "la matière première"

Vive les TIC, l'intuition, la curiosté, le plaisir et toutes ces drôles de choses qui nous permettent de devenir chaque jour plus compétent et autonome!

Merci messieurs Jobin et Couillar de ne pas m'avoir enseigné! Probablement qu'Olivier fera le même constat!

Issue time17:07, par PierreC  
Catégories: Bloguons, Partage, Veille

La technologie arrive à peine dans nos classes que certains chercheurs poussent l'interaction de la classe un peu plus loin... Voici la technologie g-speak développé par Oblong Industries.

Si vous voulez apprécier "cette folie", n'hésitez pas à écoutez ce vidéo en plein écran...


De quoi rêver...

Issue time20:45, par  
Catégories: Bloguons

Vendredi dernier, lors d'une formation avec Bertin Desjardins du Service national du RECIT, développement professionnel (que je remercie en passant!), j'ai été interpellé par mon passé professionnel. J'ai reçu un courriel à partir d'un formulaire que j'avais conçu en php au tout début de ma carrière de conseiller pédagogique.

J'en étais à mes premières armes en php. J'avais découvert la chose lors d'une conférence de Gilles G. Jobin au colloque de l'AQUOPS. Je ne connaissais pas Gilles, n'y d'Ève, ni d'Adam, à cette époque (que le temps passe vite!), mais j'avais vu énormément de potentiel dans l'outil. Je fonctionne souvent par intuition, mais cette fois là, j'avais vu la possibilité de m'affranchir de l'état d'asservissement que m'imposait un certain service. Un ordinateur, un lien Internet et une application Web! Un beau cocktail qui permettait de me foutre de toutes les restrictions! La liberté professionnelle et pédagogique quoi!

J'avais eu l'idée de créer une "activité interactive" pour faire connaître la compétence transversale "Exploiter les technologies de l'information et de la communication" aux enseignants.

Je me suis alors souvenu d'avoir créé une cyberquête sur la météorologie pour les élèves du primaire et une autre cyberquête pour la géographie.

J'ai aussi travaillé sur un formulaire d'analyse réflexive pour garder des traces de ma pratique professionnelle; c'était bien avant d'utiliser mon blogue...

Que le temps passe vite! Et... Que de bons souvenirs...

Issue time09:52, par PierreC  
Catégories: Bloguons

Le guide complet de «Learning Computing With Robots» est maintenant disponible en format PDF(355 pages). Cette version anglophone date du 20 août 2008 et est actuellement utilisée dans plusieurs cours pour l'apprentissage de la programmation et de la robotique. Il est possible de télécharger les chapitres indépendamment.

Le matériel est en révision constante. Il est possible que certaines erreurs soient présentes. Vous pouvez collaborer en participant aux errata du livre.

Ce matériel ne s'adresse pas directement à de l'utilisation au primaire ou au secondaire. Il demande une certaine appropriation de la part des enseignants. Par contre, les premiers chapitres nous «baignent» rapidement dans la thématique de la robotique et de la liaison très étroite entre un robot «performant» et la programmation qui le «contrôle». Progressivement, nous sommes apportés vers l'intelligence artificielle.

Bonne exploration!!!!

Issue time08:03, par  
Catégories: Bloguons

J'ai été consterné hier soir d'écouter le reportage au téléjournal de Radio-Canada sur l'impact des tableaux blancs interactifs dans certaines classes du Québec! J'ai cherché sur le site Web de Radio-Canada pour référer ledit reportage, mais il n'était pas encore disponible. La journaliste expliquait l'impact de l'outil dans la classe.

Comprenez-moi bien! Je n'ai rien contre l'utilisation de la technologie en classe, bien au contraire. Je n'ai rien contre les fournisseurs de matériels didactiques; ils doivent vivre de leur travail eux aussi et je ne veux pas soulever de polémique à ce sujet.

J'en ai contre l'utilisation que l'on fait de la technologie qui sert selon les propos de la journaliste, qu'à enseigner. Et, ne me dites pas que les élèves sont actifs dans leurs apprentissages lorsqu'ils vont au tableau! J'admets, à court terme, les élèves peuvent avoir une certaine motivation grâce à l'outil, mais pour combien de temps? Le même temps qu'ils sont motivés par un jouet qu'ils reçoivent le soir de Noël pour se rendre compte que quelques heures après, qu'ils jouent avec la boite... Le reportage ressemblait plus à un spot publicitaire qu'à autre chose! C'était le même genre de reportage que j'ai vu cette semaine dénonçant la publicité de Bell au sujet de l'utilisation de cellulaires en classe. Quelle belle publicité gratuite pour Bell, mais quel recul pour la cause de l'intégration des technologies en classe.

Je me demande pourquoi alors les journalistes n'ont jamais fait de reportage sur la robotique scolaire. Selon moi, la programmation de petits robots est bien plus en lien avec le paradigme de l'apprentissage que l'utilisation d'un tableau blanc interactif. Mais bon, il ne s'agit que de mon humble avis... Qui suis-je pour dire quoi faire?

Ce qui me désole le plus, c'est que tout le changement promis par la réforme ou le renouveau pédagogique (c'est comme vous voulez) n'est que du rêve! Qui croit encore qu'il soit possible de rendre l'élève actif dans ses apprentissages? Je me le demande bien sincèrement.

Issue time17:12, par François Rivest  
Catégories: Bloguons, Partage

Québec nous en avait donné le goût. Cette année, le 514 se lance dans la 3e édition du Camp TIC. Au moment d'écrire ce petit billet, nous avons terminé l'installation matérielle. Louise Sarrasin et Pierre Poulin, un enseignant de la CSPI qui vient nous prêter main forte sont installés pour préparer une autre balado et un autre article pour le site central.

La moitié des collègues en est à prendre possession d'une chambre. Avant d'aller souper à 18h, nous allons compulser une courte réunion pour nous rappeler ce que nous faisons demain quand les participants vont arriver. Bon camp au 418 et au 514!!!

P.S.: Deux amis du RÉCIT FGA vont venir voir ça de près demain et mercredi. La contagion se poursuit-elle?

Issue time20:12, par François Rivest  
Catégories: Bloguons, Partage

C'est un défi personnel pour l'année scolaire 2008-2009. M'alphabétiser le visuel un brin. En effet, je suis un de ceux qui préfèrent les lettres au lieu des couleurs, des formes, des photos, des flèches et des codes de couleur. Quand j'utilise les caractères gras dans un texte, j'ai l'impression d'avoir communiqué visuellement. Voilà, c'est fait pour ce billet.

Depuis longtemps, je me fie aux autres qui ont du goût. Je dis toujours que ce sont les "madames du magasin" qui choisissent mes vêtements. "Puis-je vous aider mon petit monsieur?" La réponse est invariablement: "Oui. Déserpérément. Je n'ai aucun goût. Vous avez 15 minutes pour me trouver 3 pantalons, 3 chemises, 3 paires de bas, une ceinture. Je n'essaie qu'une pièce dans tout ça et je vous interdis formellement de m'en balancer une par-dessus la porte de la cabine. Go, le compteur tourne depuis que je suis sorti de l'auto."

Bon. En faisant le tour de mon agrégateur de nouvelles du moment, Google Reader, j'ai vu un bloguiste parler de "visual litteracy". La dame semble être dans la même situation que moi. Ce sera mon point de départ pour m'alphabétiser le visuel. Voici le lien:
http://joanvinallcox.wordpress.com/2008/07/16/visual-literacy-visual-thinking/

Pour suivre ma cueillette de liens ou même pour y participer, voici une portion de mes signets colligés avec del.icio.us avec le tag littératie_visuelle: http://del.icio.us/recitfr/litt%C3%A9ratie_visuelle

Issue time10:45, par  
Catégories: Bloguons, Partage

Lien: http://edu.csdufer.qc.ca/voymai/?var_mode=recalcul

Le 3e cycle de l'école Maisonneuve de Sept-Îles, incluant mon garçon, a fait un voyage culturel à Montréal. Une aventure de 5 jours loin de la routine, de la maison et ... de papa et maman &#59;). Mais plein de découvertes comme le Biodôme, plein d'adrénaline comme la Ronde et plein de partage comme... dans SPIP!


Hé oui! Les élèves ont écrit des articles racontant leur vécu...pendant le voyage et non pas sur la traditionnelle feuille de papier ou dans un carnet de bord...mais dans un site web aménagé pour la circonstance par votre humble serviteur.

Retour en arrière...

Lors de la première rencontre d'information aux parents, l'enseignant de mon fiston (je peux dire fiston puisqu'à l'époque il n'avait pas encore 12 ans) me demanda s'il était possible de graver un CD de photos pour garder un souvenir du voyage.

Dans ma tête de RÉCITman, je trouvais ça un peu simpliste...du tac au tac, je répondis...pourquoi pas un site WEB :idea:

Depuis un certains temps, je cherchais une façon de m'approprier les fonctionnalités de SPIP en WEB 2.0 et pas seulement d'une façon traditionnelle...puis de provoquer une réflexion auprès des enseignantes et des enseignants de ma CS par rapport à une utilisation pédagogique d'un site WEB et pas seulement un lieu pour déposer les leçons de la semaine :-/.

Mon idée était faite. Les élèves vont raconter au monde entier leurs aventures, ou petites visites, à la fin de chaque journée sur le futur site de leur voyage. Et pourquoi pas aussi s'en servir pour afficher l'itinéraire du voyage.

Je me retrouve donc, du 9 au 13 juin, dans une chambre d'hôtel au centre ville de Montréal avec 4 portables (CS et privés)...mais les journées sont longues et mes copains et copines du 3e cycle n'ont pas l'énergie pour écrire à 10h et + le soir...qu’à cela ne tienne, la rédaction se fera le lendemain matin.

Et moi, pendant ce temps, je planais...Je savourais ces moments!

Au total, nous avons publié une quinzaine d'articles...et pas en langage de clavardage, mais en vrai (sic!) français s.v.p. Je trouve ça bien compte tenu qu'aucune évaluation des écrits n’était au programme.

Les profs et les élèves ont aimé l'expérience. Même les parents, qui ont pris la peine de répondre aux articles de leur progéniture, semblent avoir appréciés cette nouveauté.

Maintenant que la preuve est faite, la prochaine étape sera de motiver des enseignantes et des enseignants à l'utiliser comme outil pour garder des traces du développement des compétences...en classe.

Là je ne parle même pas des TIC, parce que c'était tellement facile pour mes amis de 5e et 6e année et écrire un texte dans une fenêtre WEB qui ressemble presque à un page de cahier "Canada"...que le développement de la compétence TIC n'était pas présente pour cette activité....même si l'ordinateur était un outil essentiel dans cette aventure.

À oui...voila l'adresse : Voyage, 3e cycle Maisonneuve