Catégorie: "Bloguons"

Issue time13:58, par François Rivest  
Catégories: Bloguons, Partage

Comme mon estimé collègue, je blogue un peu sur les préparatifs du Camp TIC... celui de la région de Montréal. C'est notre deuxième seulement. Nous représentons cinq CS: CSPI, CSDM, CSMB, EMSB et LBPSB. Cette année, nous aurons même de la visite officielle de la CSLA!

Même si je l'avais souligné l'an dernier, je tiens à renouveller mon témoignage de reconnaissance envers nos collègues du RÉCIT aux établissements privés: Claude Frenette et Nathalie Grégoire. Claude sera même des nôtres pour coanimer. Nous sommes choyés.

Nous allons accueillir près de 100 personnes à l'Hôtel le Chantecler à Sainte-Adèle. Nous serons près de 10 "aides de Camp" à électriser les participants. Ils seront là du 14 au 16 août. 50% ateliers totalement "cool" (même si la mode veut qu'on dise "chill", je reste accro à cool, c'est plus hot) et 45% de production personnelle accompagnée. Il reste un petit 5% où les participants feront une kermesse pédagoTIC au cours de laquelle ils partageront le fruit de leur labeur.

Pendant les ateliers, nous vogueront sur la radio web, la vidéo numérique, la retouche d'image, la bande dessinée, etc. Dans tout ça, nous allons privilégier les logiciels libres ou propriétaires gratuits.

Je suis nerveux mais nous formons une bonne équipe bien rodée. Je ne sais pas si je serai en mesure de bloguer moi aussi tout au long de ce séjour de haute intensité. Je vais essayer.

En attendant, je vous invite à vous amuser de notre publicité maison concoctée pour attirer les participants dans nos griffes: http://www.cspi.qc.ca/recit/camptic07/pub_camp_tic_2007.mov

Désolé pour la coquille à la fin du clip.

Bon retour de vacances et bon trip de gang à chaque campticiste!

Issue time21:24, par  
Catégories: Bloguons, Partage

Il y a des jours ou le concept de "Culture de réseau" prend tout son sens.

C'est aujourd'hui qu'avait lieu l'Amicale de robotique dans ma Commission scolaire.

J'ai découvert le concept l'année dernière à l'AQUOPS lorsque François Bédard, animateur au service local du RÉCIT de la Commission scolaire des Premières seigneuries m'a annoncé qu'il allait tenir cet évènement. J'ai trouvé l'idée géniale. Proposer à des élèves de réaliser des activités de robotique est intéressant en soi. Mais, ce qui m'a allumé encore plus, c'est la philosophie sous-jacente au concept d'Amicale. Au lieu de se centrer sur la compétition, l'amicale recentre l'énergie que déploie les élèves face aux défis à relever et non face aux autres équipes qui compétitionnent pour l'obtention d'un prix quelconque. Selon moi, le concept d'Amicale est en conformité avec le nouveau programme de formation. À la fin de la journée, tous les élèves étaient unanimes: Ils avaient apprécié le fait d'avoir essayé de relever les défis proposés et ils avaient appris en comparant leur stratégie avec celles déployées par les autres équipes. Bien qu'ils s'étaient grandement amusés, ils avaient réalisés des apprentissages. Évidemment, François m'a autorisé à utiliser intégralement son matériel et le concept qu'il avait développé l'année dernière; c'est énormément aidant.

Le réseau a aussi contribué autrement au succès de la journée. Les deux Pierre du Service national du RÉCIT, domaine de la mathématique, de la science et de la technologie ainsi que mes deux voisines (les Julie) des commissions scolaires du Fleuve-et-des-Lacs et des Phares m'ont apporté une aide plus qu'appréciable dans la planification de l'évènement et pour le déroulement de la journée. C'est agréable de compter sur son réseau et sur des ami(e)s aussi fidèles, qui croient dans le potentiel des TIC en éducation.

Pour revenir à François, il m'a annoncé dernièrement qu'il retournait en classe avec ses élèves en septembre. Bien que j'ai de la difficulté à comprendre sa décision, j'accepte son choix. Son départ sera une grande perte pour le réseau.

François n'est pas du genre "grandes gueules". C'est pour cette raison qu'il se prononce très peu sur la place publique du RÉCIT. François a laissé sa marque par ses actions, ses réflexions lors de nos rencontres informelles et ses interventions auprès des enseignants pour aider ceux-ci à développer la compétence TIC des élèves. Ce sera aussi un grande perte pour moi professionnellement parlant; nous partagions souvent nos vues sur le réseau et sur notre pratique professionnelle. Je le sais Franck, tu quittes le réseau et tu dis que tu seras toujours branché! Il n'en demeure pas moins que tes préoccupations ne seront plus nécessairement les mêmes que les miennes d'ici quelques mois.

Par ce billet, je tenais tout simplement à remercier un bonhomme que j'apprécie et qui a contribué en si peu de temps, mais à sa façon, au réseau du RÉCIT.

Salut François!

Issue time12:03, par Gilles Jobin  
Catégories: Bloguons

Opossum prépare un questionnaire qui sera répondu par plusieurs intervenants du monde scolaire. Lire le billet de Mario Asselin à cet effet. Et pourquoi n'y interviendriez-vous pas?

Issue time06:16, par Gilles Jobin  
Catégories: Bloguons

Une question, comme ça : Et si les Récits Nationaux n'appartenaient plus au commissions scolaires, mais avaient plutôt leur point d'attache chez leur représentant régional du MELS ?

Issue time18:46, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

J'ai eu l'occasion de me faire lister quelques critiques faites au RÉCIT. Il y en a une qui me chicotte en ce vendredi soir, il semble que le RÉCIT soit perçu comme une "genre style comme" de secte (c'est le terme que j'ai lu, mais l'explication du terme est manquante).

Attention! Je suis de ceux qui acceptent la critique et qui tentent de s'améliorer. Surtout quand on sait qui critique. Sinon, la critique est sans couleur/odeur/sans saveur (comme un blogue anonyme d'ailleurs). Voilà un élément important pour ma première partie de réponse. Si quelqu'un a des critiques à formuler à l'endroit du RÉCIT (ou envers moi personnellement), on devrait minimalement, selon moi, en connaître l'auteur.

Deuxième point, si le plombier de ma voisine n'aime pas ce que le RÉCIT fait (et/ou comment), cela a un poids moindre dans la balance, pour moi en tous cas, que si c'est un enseignant/CP/direction... qui a "subit" une de nos formations/accompagnement.

Troisième point, tous les enseignants/directions d'école/conseillers pédagogiques/professionnels en éducation/... de la province du Québec peuvent avoir accès à un animateur RÉCIT (donc au RÉCIT comme tel), et ce gratuitement. Les Services nationaux peuvent se déplacer également sous certaines conditions (nombre de personnes, projets à réaliser...) partout au Québec pour partager leurs expertises. Le MELS (et ses sous-groupes), les autres ministères (désirant toucher au côté éducatif) ... peuvent également faire appel au RÉCIT. Et on ne parle même pas de tous les sites web (qui foisonnent de contenu/outils/...) accessibles à tous! C'est quand même pas mal ouvert, non?

Le RÉCIT est un groupe de personnes/professionnels, payées avec nos impôts et taxes, qui font leur "gros possible" pour que l'intégration des TIC dans l'apprentissage des élèves se réalise. Ce groupe est disponible, sauf peut être pour le plombier de ma voisine :D , pour travailler à l'atteinte de ses mandats: faire intégrer les TIC dans apprentissage.

Finalement, comme tous les employés de l'état, avec un budget X et des mandats Y, il nous arrive de choisir. Et comme choisir c'est renoncer... Ce qui ne fait pas de nous, je crois, une secte.

Issue time09:28, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

Mon collègue d'en face m'a fait parvenir ce lien en ce lundi matin.

Bon, le petit génie devine à tous les coups le résultat. Ne croyant pas qu'une telle magie existe je commence à chercher comment la prédiction peut être bonne.

Me voilà à faire de la mathématique pour comprendre ce qui se passe dessous cette interface fort jolie.

La réponse... à vous de jouer :>

Issue time08:40, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

S'intéressant aux blogues depuis quelques mois, voici un exercice très intéressant. Un blogueur écrit un billet demandant de le faire connaitre. Combien de blogueurs seront atteints par cette demande/blogovirus pensez-vous?

Le Blogue du RÉCIT alimente donc le virus &#59;)

Issue time10:04, par PierreC  
Catégories: Bloguons

Tirant l'oreille hier soir sur que ma blonde écoutait à la télé, une information intéressante est passée concernant les publicitaires et Internet. J'y ai appris que plusieurs d'entre eux utilisaient le site Alexa ( http://www.alexa.com/ ) afin de connaître à quel rang mondial se classait un site Internet afin de savoir un éventuel placement publicitaire pourrait être rentable (vu par les internautes).

Je me suis donc amusé ce matin et je fus étonné (et bien heureux!) que le site du RÉCIT MST se classait au 850,572e rang mondial (lundi 13 novembre 2006, 10h05).

Voilà! Amusez-vous à connaître votre rang mondial!

Pierre

Issue time17:45, par ayotte  
Catégories: Bloguons

Ha pis et pourquoi pas libre?? allez-y et modifiez-le tant que vous voulez ;o) (c’est donc ben beau une structure de phrase déficiente juste à point comme celle-ci…)

Plusieurs ont déjà écrit (probablement mieux que moi) ce que je tente de verbaliser dans le présent billet mais, de retour de notre rencontre nationale et me questionnant sur les téléphones et les demandes plus bizarres les unes que les autres de la part de nos directions d’établissement et des enseignants, je vous propose cette réflexion sur la façon de dépenser des sous pour des logiciels.

Qu’est-ce que ça prend dans une école pour être heureux ? (enseignants heureux, bonne direction, bière ? crottes au fromage???) hum trop large comme prémisse je corrige immédiatement : quels outils ai-je besoin pour favoriser le développement de la compétence Tic des élèves ? et quelle partie de mon budget dois-je y consentir ?

Voici des réponses possibles que j’aimerais fournir dès le moment où le besoin se fait sentir dans une école et que quelqu’un a le réflexe de contacter un quelconque revendeur de logiciels ou de magasiner en ligne l’achat de certains produits, sûrement meilleurs que les logiciels libres ou gratuits . Pourquoi ils sont meilleurs les logiciels propriétaires ? ben voyons c’est parce qu’il faut les payer…

Voici quelques éléments du style question-réponse :

Mr X « Richard, est-ce que je dois acheter Encarta ? »
Moi « Pourquoi? Mr X,(dont je dois tenir le nom secret car je ne veux pas être exclu du caucus comme le député du parti conservateur) il existe un outil très complet et de grande qualité qui se nomme Wikipedia. La beauté de cela Mr X c’est que ce dernier est en ligne donc actuel et ne nécessite aucune installation! »

Mr X « Ha bon..merci et tant qu’à y être sais-tu quel prix pour une licence Office XP? »
Moi « encore là Mr X il existe un outil qui à mes yeux est beaucoup plus complet et versatile qui se nomme Open Office je suis même prêt à te le présenter à toi et tes enseignants »

Mr X « mon Dieu »
Moi « non, appelle moi Richard »
Mr X « d’accord Richard…je pousse un peu plus mes demandes et je suis certain que je vais te prendre sur quelque chose qui n’a pas d’équivalent libre ou gratuit »
Moi « comme vous voulez… »

Mr X « à l’école les profs apprécient beaucoup Adibou surtout les plus petits pour apprendre l’heure, les couleurs et à manipuler la souris »
Moi « pauvre Mr X : Gcompris ! »
Mr X « Tu as compris quoi ? »
Moi« Non Gcompris un logiciel libre du genre adibou »

Mr X « ha bon…côté logiciel multimédia comme cool edit ou acid pro? »
Moi« il y a toujours Audacity très puissant et simple d’utilisation, vous seriez surpris Mr X d’entendre du contenu produit par des élèves après quelques minutes d’utilisation »

Mr X « Intéressant en effet. J’y pense Martin le prof d’édu. veut filmer ses élèves et faire un montage rapide pour présenter aux parents tu aurais quelque chose pour cela ? »
Moi « Bien sur; il y a plusieurs logiciels pour cela mais je crois que tu as Windows Xp sur tes ordis , alors tu pourrais utiliser Movie Maker c’est vraiment simple et gratuit »

Mr X « Ça en fait des logiciels ça…côté logiciel idéateur ? un semblant de inspiration ou mind manager tu as quoi ? »
Moi « je suis content que tu m’en parle…en fait il y a Freemind assez puissant, Thinkgraph plus basique mais efficace ou Cmap que je ne connais pas vraiment mais que tu pourrais installer et puis on verra après.. »

Mr X « Pour les images tu as quoi ? ça ne me tente pas de payer Paint Shop Pro »
Moi « côté éditeur graphique il y a une multitude de produits libres ou gratuits entre autre Gimp, TuxPaint pour les petits, Photofiltre, Pixia bref, ce serait trop long les nommer tous… »

Mr X « wow je suis convaincu que mon prof d’arts va apprécier. Juste au cas où, il y a quelques chose qui existe pour apprendre le doigté au clavier? Autre que TapTouche? »
Moi « et oui et ça se nomme TuxType. Tu verras sous forme ludique le logiciel te permet d’être plus efficace au clavier! Je dois vous quitter cher Mr X car entre le début de notre entretien et maintenant je constate que mon linge n’est plus à la mode et que je dois aller me raser (humour..)»

Mr X « oui je comprends Richard mais as-tu des logiciels du genre exerciseur pour les différentes disciplines ? »
Moi « Vous savez Mr X plusieurs de mes collègues vous diraient qu’ils ne font plus la promotion de tels logiciels mais je serai honnête avec vous . Comme dans le renouveau pédagogique on n’évacue pas les connaissances pour autant je crois qu’il est possible d’utiliser à bon essian et avec un intention pédagogique claire et soutenue ce genre de logiciels mais comme je dois vous quitter je préfère vous référer à notre site de compilation qui se trouve au http://recit.cssamares.qc.ca/compilation vous y trouverez pleins de logiciels et de sites d’intérêt. »

Mr X « ok merci d’être venu Richard! Je t’écris pour te donner mes commentaires. (silence) c’est Richard quoi déjà ? »
Moi « … (pause) sans intérêt car ce n’est pas le nom ou le prix qui fait que c’est utile ou de bonne qualité» * ici l’auteur de ce billet se fait plaisir en s’auto-complimentant*

Vous comprendrez que des logiciels de tout genre et de tout usage il y en a des tonnes alors à vous de compléter ce billet…

Issue time16:00, par Gilles Jobin  
Catégories: Bloguons

En simplifiant à peine, on peut dire que Squeak, c'est du Smalltalk libre. Smalltalk? C'est un langage de programmation orienté objet né dans les années 70.

C'est bien beau tout ça, mais qu'est-ce que ça vient faire en éducation au Québec? En fait, selon toute probabilité, pas grand-chose. Pourquoi? Parce que la plupart des intervenants du milieu scolaire ont une peur bleue du mot programmation. Juste le fait de voir une balise HTML en fait paniquer plusieurs!

Cependant, en visionnant cette vidéo et celle-ci ( http://video.google.com/videoplay?docid=-7680106513348266522 en anglais, sorry!) on ne peut qu'être fasciné devant le potentiel pédagogique extraordinaire de l'informatique. Comme le dit Alan Kay, concepteur du PC moderne, un ordinateur doit jouer le rôle d'un amplificateur d'idées.

Donc, prenez le temps d'installer Squeak sur votre ordinateur. Investissez ensuite un gros 45 heures d'exploration. Et je suis convaincu que vous redécouvrirez ainsi les joies de la résolution de problèmes. S'il y a des enfants à l'écoute, n'attendez pas que l'école bouge! Installez la bête sur l'ordinateur de la maison, et amusez-vous au plaisir de l'informatique.