Catégorie: "Bloguons"

Issue time10:06, par Gilles Jobin  
Catégories: Bloguons

En terminant l'année scolaire, j'ai suggéré que nos services pédagogiques se lancent dans l'aventure «Blogue». Mon idée étant que nous puissions bâtir ensemble notre portfolio, gardant ainsi un trace de nos interventions et de nos réflexions.

Parmi l'équipe (nous sommes cinq), j'étais le seul qui avait une expérience réelle des blogues. Pour tous les autres, c'était un concept soit abstrait soit complètement inconnu. J'ai donc présenté l'outil en naviguant parmi quelques blogues. Puis il y a eu l'amorçe d'une discussion relativement vive autour de la table. Des questions du genre «peut-on écrire qu'une formation ait mal fonctionné?» ou encore «peut-on écrire nos états d'âme?» ou «un blogue sert-il à passer de l'information?» surgissaient.

Intérieurement, je souriais. Sans doute que mon enthousiasme pour l'outil, lors de ma présentation, m'avait rendu complètement incompréhensible aux yeux de mes collègues. En effet, pourquoi diable veut-on rendre public nos reflexions? Qu'est-ce donc qui nous motive à écrire/décrire/commenter nos actions? Pour moi, cela allait de soi que la seule manière d'avancer dans sa compréhension du monde est en socio-construction. Et l'outil blogue m'apparaissait (et m'apparaît encore) un moyen privilégié pour le faire.

Notre blogue fonctionnera-t-il? J'en ai aucune espèce d'idée. Mais je sais que s'il ne fonctionne pas cette année, je reviendrai à la charge l'an prochain, et la suivante, s'il le faut. On a parfois des croyances tenaces.

L'adresse de notre blogue : www.cscv.qc.ca/carnet/

Issue time09:11, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

Tout commença avec le billet de Gilles. Puis la réponse de Patrice Lévesque et une discussion avec un ami éducateur en mangeant un sous-marin. Puis ce bilet de Louis. Me voilà perplexe :o(

Quelle serait la meilleur stratégie pour s'assurer que nos élèves développent suffisamment la compétence TIC durant leur passage dans nos classes? Chercher à tout prix à former/intéresser tous les profs (car après tout c'est dans le programme de formation) ou encore s'adresser à ceux qui ont déjà un pas de fait?

J'ai écrit ça ici: «Les profs avancés c'est mon histoire de noyau. On doit, je crois moi aussi, créer ce noyau de profs qui aura par la suite des effets sur les autres. On doit atteindre/développer une masse critique de «profs compétents en TIC» pour tirer la masse (inertie) vers notre but.»

Cette vision en est une de formateur de profs. C'est une stratégie de formation à long terme. Mais si on se place du côté des élèves, est-ce que c'est encore cette stratégie qui donnera les meilleurs résultats? Je crois que oui. Si on met notre énergie (la plus grande partie du moins) sur les profs qui sont déjà intéressés (ou avancés comme le dis Gilles) par les TIC et qui ont un bout de chemin de fait, on leur permettra d'avoir une plus grande compétence à répondre aux besoins des élèves (et des collègues également). Car un prof déjà «conquis» lira sur le web, questionnera par lui-même des personnes ressources, développera des situations d'apprentissage intégrant les TIC et les essaiera en classe, partagera ses travaux et ses conclusions, etc. Mon hypothèse est qu'il devrait y avoir quelques profs «conquis» sur la route de l'élève qui l'allumeront sur les TIC et leur potentiel.

Que faire avec les éducateurs qui n'ont pas d'intérêts ou qui ne veulent pas être formés? Désolé, mais je ne suis pas en position d'autorité sur aucun éducateurs. Ce dossier n'est donc pas le mien. Tout ce que je peux continuer à faire c'est de répondre à ceux qui veulent être aidé. Par contre, comme le dit Louis, il devrait y avoir du leadership de la part des directions d'école, car selon ma petite expérience, là où il y a une direction ouverte/intéressée aux TIC, les èléves baignent suffisamment dedans pour développer leur compétence TIC. Il y a cependant, pour une direction d'école aussi, quelques erreurs à ne pas commettre. Favoriser les TIC ne veut pas dire l'imposer!

J'espère donc que la stratégie du noyau de profs continuera à faire des nouveaux adeptes des TIC dans l'apprentissage.

PS: Le titre de ce billet est au singulier, par contre il est évident qu'il y en a plusieurs stratégies simultanées possibles.

Issue time15:07, par Louis Longchamps  
Catégories: Bloguons

Toute une réflexion en ce weekend mi-figue, mi-raisin. Est-ce que l'on peut dire NON aux TIC dans une école? Voilà, la question est posée.

Cette question a surgi lors de la lecture du billet de François Guité intitulé Savoir dire non aux TIC sur l'imposition des TIC par la direction dans son école. Les arguments de monsieur Guité sont intéressants et très pertinents. On se plaint souvent que les directions de commissions scolaires de la province manquent de vision TIC et que cela se reflète chez les directions d'écoles. Peut-on vraiment en vouloir à une direction d'école qui aurait une vision TIC?

J'ai donc essayé de voir la question sous un autre angle: le programme de formation de l'école québécoise. On dit aux enseignants depuis l'avènement de la réforme que le PFEQ devrait être le document de référence.

Exploiter les TIC est l'une des compétences transversales du programme, donc on ne peut passer à côté. En tant que système d'éducation, est-ce que l'on peut accepter de se soustraire de cette compétence? J'espère que non. Est-ce que l'on accepterait que les enseignants décident de ne pas toucher à une compétence en français ou en mathématique? La réaction serait forte et pour cause.

Vous me voyez venir là, j'en suis certain :-)

Quand un enseignant a de la difficulté avec une (ou des) compétences dans son domaine, on lui donne de l'aide, de la formation, du support, de l'accompagnement. Pourquoi est-ce que cela serait différent avec les TIC? Parce que la compétence est lié à une pièce d'équipement? Là aussi, j'espère que la réponse est non.

Si le développement des compétences TIC des élèves (et des enseignants) était lié à la quincaillerie il n'y aurait pas grand chose de développer dans ma CS. Mais, il y a une équipe de personnes qui travaillent à trouver des solutions pour permettre aux élèves d'utiliser et d'intégrer les TIC. Notre parc informatiqué fait pitié (le mot est faible), mais il se fait des choses merveilleuses dont je suis fier...très fier.

Je crois que certaines personnes se jettent sur la vétusté des appareils pour camoufler leur incompétence, leurs peurs, ou leur manque d'intérêt face aux TIC. Même avec des machines neuves et performantes et un réseau qui ne plante pas (sic) le nombre d'enseignants intégrant les TIC n'augmenterait pas significativement.

Pourquoi alors? Parce que ca demande un investissement et surtout un éternel recommencement. Donc, je ne peux pas jeter le blâme sur une direction d'école qui met ses culottes et qui dit à son équipe de plonger dans cet éternel recommencement.

Issue time22:03, par  
Catégories: Bloguons

Lien: http://www.recit.org/htsrv/trackback.php/121

Grosse journée de publication sur la blogosphère pédagogique (section québécoise ;o) ). Mario en fait mention d'ailleurs; ça écrit tellement qu'il accuse son agrégateur de le déranger dans son travail.

J'avoue que moi aussi, j'ai passé une bonne partie de la journée à lire sur la blogosphère.

Je mets cela sur le compte de "La rentrée virtuelle"! Tout le monde est de retour au boulot et tout le monde amène des idées très pertinentes et intéressantes.

Bien que Christine soit pessimiste par rapport à une communauté virtuelle de pédagogues québécois, je crois que nous assistons à une véritable émergence d'une communauté virtuelle d'apprentissage de pédagogues.

Donc, bonne rentrée virtuelle à tous! Je vais m'efforcer pendant les prochaines semaines à suivre vos propos et à les commenter.

Issue time11:53, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

Je viens tout juste d'avoir une bonne discussion avec mon ami André Roux à propos des fameux éditeurs WYSIWYG inclus dans des outils comme SPIP par exemple. À ce propos voir ce billet.

Nous ne sommes pas d'accord (jusqu'à présent ;o)) sur la «nécessité» d'installer ce type d'éditeur (qui ressemble aux traitements de texte) dans nos gestionnaires de contenu.

Pour ma part je n'ajouterais pas ce module. Pourquoi? Pour insister sur le contenu du message et non sur son contenant. Wikipedia est laid (selon certains) et c'est voulu pour concentrer le lecteur sur le contenu. C'est une stratégie du messager.

Un billet dans un blogue doit-il avoir toujours de la couleur pour insister sur une partie du texte? Je ne crois pas! En tout cas pas régulièrement. Si je veux utiliser du visuel pour faire passer mon message, j'utiliserai alors un outil qui fait de la mise en page complexe. Un blogue n'est pas le bon outil pour faire ça. À mon avis toujours.

Même chose pour un site sous SPIP. Si l'élève a un message où il y a du visuel (images, gras, italique, liste à puces, couleur du texte ou du fond...) à utiliser, je lui conseil de joindre un document (.pdf ou autre) à un court texte écrit dans SPIP. Le HTML n'est probablement pas le bon format pour le messager ici (toujours en partant des buts du messager).

J'ai aussi en tête le billet de Gilles qui parle du Syndrome du TdT. Je suis aussi d'avis que de voir des sources ne peut que faire du bien aux élèves. Un peu de code html fait-il si peur que ça à nos enseignants? Je crois que non.

Et vous, qu'en pensez-vous?

Issue time09:23, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

Le présent blogue peut rapidement devenir très difficile à suivre, surtout si on continue à faire bloguer des participants à des formations ;o) et que quelques animateus se laissent prendre à ce petit jeu.

C'est pourquoi il faut utiliser les fils RSS pour ne rien perdre.

Aggrégateur

Pour récupérer un fil RSS on doit d'abord avoir une application qui peut les interpréter. Le logiciel de courriel Thunderbird (comment?) ou encore le navigateur Firefox (comment?) peuvent lire les fils RSS.

Pour trouver d'autres aggrégateurs.

Où trouver le fil?

Sur le présent blogue, vous avez ceci à dans la colonne de droite:

Les différentes versions du fil n'a pas vraiment d'importance (sauf peut être si votre aggrégateurs est vieillissant). Donc copier l'adresse du fil RSS 2.0 pour les billets (de même pour les commentaires) et ajouter le tout dans votre aggrégateur.

Vous voilà donc «accroché» au fil. C'est à dire que votre aggrégateur ira automatiquement lire le fil et vous avertira qu'un nouveau billet ou commentaire a été ajouté sur le blogue. Deux mots: Ma Gique!

Pour plus de détails sur les fils RSS (et le XML).

D'autres questions?

Issue time15:23, par  
Catégories: Bloguons

Ma première semaine de travail vient de se terminer; mais, quelle semaine!

J'ai participé pour la première fois au camp TIC de la région 03-12 avec mes deux collègues conseillères pédagogiques. Nous voulions nous donner une semaine de formation continue sur le développement des compétences TIC; celles de l'élève, mais aussi celle de l'enseignant. Ce fut une semaine de formation très profitable dans un cadre enchanteur, celui de la station touristique Duchesnay.

Issue time08:02, par Gilles Jobin  
Catégories: Bloguons

Via Linuxfr, je suis tombé sur cet article de 01.net. En Auvergne, on a décidé de donner deux CD (un bourré de logiciels libres, l'autre étant une distribution LIVE Linux) aux lycéens de la place. L'idée est intéressante, mais je me demande bien ce que cela donnerait si on tenait une telle initiative au Québec. Ma première réaction fut qu'on trouverait, sur l'heure du midi, une grande quantité de ces packs dans la poubelle.
Ne pourrait-on jouer sur une variante de cette initiative? Supposons que le RECIT se donne un projet du genre : remettre deux CD à tous les enseignants du primaire (faut bien commencer à quelque part). Sur le premier, des logiciels libres bien choisis (Colibri ferait peut-être l'affaire.) Sur le second, un Linux Live genre MSTux ou, pourquoi pas RECITux! À chacune de leurs formations, les animateurs RECIT apportent des packs en quantité suffisante pour les participants et ils prennent une petite demi-heure pour les initier au LiveCD. Il prennent aussi le temps d'illustrer quelques logiciels trouvés sur le premier CD. Aussi, on pourrait écrire des tous petits tutoriels genre : « Comment installer SPIP, en local, sur son disque dur à l'aide d'EasyPhp » ou « Comment utiliser GIMP pour capturer un écran » etc.

Issue time12:10, par François Rivest  
Catégories: Bloguons

Gilles Jobin proposait ici d'inclure le mot "RÉCIT" dans nos tags sur le service del.icio.us. Bon, ben, j'ai commencé.

C'est curieux, la casse ne semble pas respectée. J'ai tapé "RÉCIT" et le service affiche "rÉcit"...

J'ai commencé par garder une "note de voyage" sur le logiciel GéoMac (http://www.iapp-z.com/geomac/. En passant, mon propre compte délicieux est disponible à cette adresse: del.icio.us/recitfr.

Bonnes vacances à toutes et à tous. Je suis encore au travail jusqu'au 15 juillet. De retour à la mi-août mon minou! ;-)

Issue time08:45, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons

Un dernier billet pour moi en ce 6 juillet 2005 pour vous souhaiter de bonnes et profitables vacances à toutes et tous.

Au plaisir de bloguer avec vous sur les TIC en août prochain.