Après l'agréable (quelques fleurs ;o)) lecture du document de M. Bibeau, je veux mettre mon grain de sable dans cet engrenage. En fait, mon but est d'essayer de faire avancer le débat sur ce qui bloque réellement l'avancement de l'intégration des TIC dans l'apprentissage des élèves.

Je pense que M. Bibeau à travers sont texte veut nous démontrer que l'intégration des TIC avance lentement parce qu'il manque de contenu numérique pédagogique. Personnellement je ne crois pas que ce soit ça le plus grand problème. Je crois que c'est plutôt le manque de support/accompagnement des éducateurs face aux TIC et aux différences majeures entre les TIC et le «monde papier». Différences qui doivent être connues/comprises/intégrées par les utilisateurs s'ils veulent espérer à une réelle intégration des TIC.

J'utiliserai des parties du texte en y jetant un oeil différent pour voir si on peut en arriver à une autre conclusion.

Étape 1 (on est d'accord)

Selon moi, la première étape pour aider à l'avancement de l'intégration des TIC serait de créer la fameuse bibliothèque (étrange que j'ai écrit ça la journée avant de trouver le texte de M. Bibeau). Dans cette ligne de pensée, les deux premiers chapitres nous offrent de très bons éléments pour réussir à bâtir notre bibliothèque.

1.Définir les expressions « ressource numérique », « ressource d'enseignement et d'apprentissage », « scénario pédagogique » et « objet d'apprentissage »

2.Taxonomie des ressources numériques

Le RÉCIT (avec l'aide de collaborateurs?) devrait peut être (sûrement) étudier ça de près et voir comment on met ça en place. Car si on veut former/accompagner les gens, on doit avoir des outils efficaces.

Pages: 1· · 3· 4· 5· 6