Niveau de compétence

J'aime beaucoup le chapitre 4, on y amène des échelles intéressantes. Je me situerais, je crois, au niveau 6 (le plus haut??? Pourtant j'ai tellement à apprendre encore) de l'alphabétisation informatique et de l'intérêt et de pratique. On nous dit plus loin que:

Les insécures qui ont atteint le niveau d'alphabétisation informatique 4 et 3 sont des gens qui ont amorcé une démarche d'appropriation de l'outil. Ils regroupent environ 20 % du personnel enseignant. Ils utilisent régulièrement les TIC pour préparer leurs cours et effectuer leurs recherches (niveau d'intérêt 4). Toutefois, ils se sentent insécures lors de l'utilisation en classe. C'est vers eux que devraient tendre les efforts de soutien et de formation.

Personnellement je crois que tous, j'insiste sur TOUS, doivent bénéficier de formation/accompagnement. Car si les niveaux 5-6 apprennent de nouvelles choses, ils pourront participer à la contamination des autres (la fameuse masse critique). Comme nos élèves actuels utiliseront des TIC qui n'existent pas encore, on devrait au moins pouvoir leur faire utiliser les TIC d'aujourd'hui.

De plus, si les niveaux 5-6 sont capable de faire intégrer les TIC dans l'apprentissage, ça veut encore dire ici que le contenu existe en quantité suffisante.

Pages: 1· 2· · 4· · 6