Catégorie: "Blogue"

Je vote pour la science!

Septembre 23rd, 2008

Un message reçu de l'Agence science-presse.

500 personnes, une députée et une vague à Sherbrooke, signent Je vote pour la science!

La pétition Je vote pour la science, qui en appelle à un débat public sur la science entre les candidats aux élections, a franchi en fin de semaine le cap des 500 signatures. De ce nombre, une première députée, et pas moins de 25 professeurs de l'Université de Sherbrooke ont signifié leur appui.
Marlene Jennings, députée libérale de Notre-Dame-de-Grâces-Lachine, a en effet ajouté son nom aux signataires la semaine dernière. De même qu'Alexandre Boulerice, candidat du NPD dans Rosemont-Petite-Patrie. Parallèlement, de Sherbrooke, les signatures de professeurs et d'étudiants affluaient, plaçant pour l'instant cette université en t députée, et pas moins de 25 professeurs de l'Universiête de liste pour le nombre de signataires.

Initiée par l'Agence Science-Presse ( http://www.sciencepresse.qc.ca ) et inspirée de l'initiative américaine ( http://www.sciencedebate2008.com ) Science Debate 2008, Je vote pour la science en appelle à un débat public au cours duquel les candidats aux prochaines élections, aussi bien québécoises que canadiennes devront partager leur vision sur l'environnement, la santé et la médecine, la science et la technologie.

« La science et la technologie sont et seront au coeur de la plupart des enjeux et des défis que nous réserve le futur », écrit Normand Baillargeon, auteur bien connu et professeur à l'Université du Québec à Montréal. « Refuser d'en débattre collectivement, c'est refuser de faire bénéficier la conversation démocratique de certaines des lumières qui lui sont indispensables si elle ne veut pas sombrer dans la propagande. »

Plus tôt cette année, l'Acfas (Association francophone pour le savoir) est devenue la première organisation à annoncer son appui. La semaine dernière, la directrice générale de l'Agence Science-Presse, Josée Nadia Drouin, et le président de l'Acfas, Pierre Noreau, ont accordé une entrevue à l'émission Les Années-lumière (Radio-Canada), qu'on peut écouter ici: http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/anneeslumiere/niveau2_liste16_200809.shtml
Pour en savoir plus, lisez la liste des sept enjeux qui pourraient animer les candidats: http://jevotepourlascience.blogspot.com/2007/01/je-vote-pour-la-science.html

Signez la pétition! http://jevotepourlascience.blogspot.com/

Parlez-en sur votre blogue ou signalez-le aux blogues que vous savez être sympathiques à la science!

Pour information:
Josée Nadia Drouin
Agence Science-Presse
nadia@sciencepresse.qc.ca

Twiter au RECIT, on expérimente

Septembre 12th, 2008

Le microblogging, vous connaissez? Poster un message en 140 caractères ou moins. Le but? Bof! À vous de voir. Mais il y a du potentiel pédagogique derrière, que ce ne soit qu'au niveau des traces.

Donc quelques animateurs twittent:

André Roux: http://twitter.com/AndreRoux
François Rivest: http://twitter.com/recitfr
Martin Bérubé: http://twitter.com/berubem
Pierre Lachance: http://twitter.com/pierrelachance

Il y en a sûrement d'autres? Où êtes-vous? On pourrait se tenir au courant de nos folies grâce à cet outil.

Si jamais ce type de TIC porte fruits, il existe une application installable sur un serveur (Laconica), on pourrait donc créer notre réseau RECIT ou autre sans passer par des services externes.

À suivre...

Des billets de Science! On blogue comme point de départ

Août 22nd, 2008

Avoir accès à des chercheurs universitaires est une ressource en or. Science! On blogue permet ce rapprochement entre les élèves et des experts en divers domaines. Voici quelques exemples de billets publiés sur les blogues de l'Agence science-presse et des pistes d'exploitation en classe.

L'environnement est un thème très présent dans le programme (tant primaire que secondaire). Avec ce billet: Tout ce qui est vert n'est pas cyanobactéries..., on peut aborder plusieurs concepts scientifiques entourant ce sujet (exemple: bactérie, algues, pollution, photosynthèse, cycle de l'eau...).

Qui dit protection de l'environnement, dit modification/réduction de notre consommation d'énergie. Pourquoi utilise-t-on le pétrole? est un billet qui nous fait réfléchir sur les différentes solutions alternatives au pétrole, une source d'énergie très polluante. Ce billet à propos d'un moteur à eau peut également faire partie de la réflection. Choisir une source d'énergie n'est pas une simple tâche, mais elle implique un grand nombre de compétences et de connaissances en science et technologie.

Les élèves consomment l'information dans les médias sans pour autant avoir le recule nécessaire pour bien lire entre les lignes. Un exemple: les gros titres autour du cancer causé par les cellulaires. Ce billet peut servir de point de départ pour comprendre ce qu'est le cancer et ses causes.

La publicité inonde notre vie, c'est pourquoi, entre autres, que le programme de formation nous demande de développer l'esprit critique chez nos élèves. Un sujet intéressant des derniers mois est la fameuse boule qui lave plus blanc. Ce billet (et ses commentaires) aide à cerner le problème et à avoir une bonne idée de ce qui se passe avec la boule. Belle discussion à avoir. On peut même faire nos propres expériences et publier nos protocoles/résultats.

Les OGM sont une source importante de concepts en biologie. Un billet comme celui-ci peut amorcer une belle discussion autour de l'alimentation, des manipulations génétiques, de la pollution, etc.

La science aussi a ses palmarès, tout comme la musique ou le cinéma. Le billet 2007 en science et en bref ouvre des portes vers la culture scientifique.

La vie sur d'autres planètes (voir cette petite leçon d'astronphysique stellaire), voilà un sujet stimulant pour les élèves. Pour en savoir un peu plus sur les conditions favorables à la vie, ce billet introduit de belle façon le sujet.

Les films nous offrent des théories parfois farfelues comme en témoigne ce billet.

Des légendes (l'eau du bain s'écoulent en sens inverse dans l'hémisphère sud) existent aussi en science. Voici un billet qui en analyse quelques-unes avec conviction.

Ce ne sont que quelques exemples des sujets abordés sur les blogues de l'Agence science-presse. Bonne lecture/exploitation de ces blogues. N'hésitez pas à poser des questions aux auteurs.

Une ressource à exploiter

Août 18th, 2008

Vous connaissez les blogues de l'Agence science-presse? Non! Allez voir Science! On blogue et découvrez les possibilités pédagogiques de cet outil en science et technologie.

Pour en savoir un peu plus sur ces blogues, voir ce texte, et pourquoi pas celui-ci. Ou rendez-vous directement sur le site officiel.

Vous vous demandez pourquoi utiliser les blogues en éducation? Ce texte est pour vous.

Bon blogue!

TIC d'érable

Février 15th, 2008

Oups! Tire d'érable plutôt :(

Je me suis entremêlé les doigts, car quand une élève publie un billet, produit un vidéo ainsi qu'un rapport de laboratoire, je me mets à saliver. Non pas pour la tire, mais bien pour les TIC intégrées!

Bravo Myriam P.!

Leadership, vision, TIC, etc...

Décembre 17th, 2007

Dernièrement, sur la liste du RÉCIT, nous avons accès à des échanges fort intéressants concernant la formation des directions d'établissements. Plusieurs y vont de leurs perceptions, leur façons de faire, leurs recettes, etc. Et bref, plusieurs réflexions du groupe m'aident dans mon propre apprentissage, ma vision de la situation.

La dernière référence expédiée par Martin dans les correspondances "courrielliques" sur le sujet m'a attiré par son adresse Web : www.erudit.org (drôle de nom de domaine me suis-je dit... allons voir). Le texte qu'on y retrouve est très intéressant. Il a d'ailleurs allumé une réflexion qui trotte dans ma tête depuis longtemps: qu'est-ce qu'un bon gestionnaire scolaire? Loin de moi de porter des accusations sur quiconque, mais je crois que la question se pose. Pourquoi? Plusieurs animateurs et animatrices actuellement focusent leurs énergies sur des plans écoles TIC, sur la formation de directions d'écoles, etc. C'est correct! Mon interrogation: sommes-nous en train de faire «à la place de» ou bedon devons-nous porter nos actions sur l'accompagnement de la direction dans des démarches qui doivent initialement provenir du milieu?

Cela m'interroge. Pourquoi? Dans la lecture proposée par Martin : http://www.erudit.org/revue/rse/2002/v28/n2/007357ar.html, je me questionne sur deux conclusions:

1.Pour aller plus loin sur les plans techniques et pédagogiques de l’utilisation des TIC, il importe de vérifier quelles habiletés et compétences en TIC sont les plus nécessaires afin de permettre aux chefs d’établissement scolaire d’assurer un soutien adéquat et soutenu auprès des enseignants. De nombreux auteurs soutiennent que la maîtrise des logiciels outils ne garantit pas à elle seule leur usage à des fins d’apprentissage (voir Laferrière, 1999). Ainsi, davantage d’études devraient porter non seulement sur l’identification des compétences de base que les chefs d’établissement doivent acquérir quant à l’utilisation des progiciels, d’Internet, du courriel et des appareils plus sophistiqués comme le numériseur et la caméra numérique, mais surtout sur l’identification des habiletés pédagogiques de plus haut niveau qui leur permettraient de relier l’utilisation des TIC aux programmes d’études, soutenant et guidant ainsi les enseignants vers une intégration réussie des TIC à l’école. En effet, selon plusieurs recherches qui ont été menées sur le sujet, le leadership des chefs d’établissement scolaire se révèle essentiel pour favoriser le développement et l’harmonisation des pratiques, des savoirs et des compétences que les enseignants doivent acquérir en regard des technologies de l’information et des communications. Ce leadership pédagogique doit aussi mettre à l’épreuve la capacité des enseignants de prescrire des activités d’apprentissage informatisées conformes aux besoins des apprenants et de leur milieu.

2. En vue d’assurer le succès de la formation des maîtres en regard de l’intégration des TIC à l’école, il semble donc essentiel de mieux connaître les besoins de formation des chefs d’établissement scolaire quant aux pratiques pédagogiques en TIC.

À ma lecture de la chose, on garde encore le «pattern pyramidal» de l'organisation. Cela ne me plaît pas car on conserve un vieux modèle de l'organisation scolaire et on ne cherche pas à bénéficier d'une vision plus "aplatie" et réseautée de l'oraganisation. Pourquoi la direction d'établissement doit-elle «tout connaître en TIC» avant de réaliser des actions dans son école? Comme gestionnaire, ne peut-on pas faire confiance à quelques enseignants leaders qui peuvent «guider» le gestionnaire? Je pose donc ma question à nouveau: Qu'est-ce qu'un bon gestionnaire scolaire?

  • Est-ce quelqu'un qui fait preuve de leadership?
  • Quelqu'un qui est au courant des événements et des projets autour de lui?
  • Quelqu'un qui connaît son milieu et son entourage?
  • Quelqu'un qui sait à qui parler pour faire avancer une idée?
  • Quelqu'un qui prend des initiatives ?
  • Quelqu'un qui pense plus loin que le lendemain?

Ce sont ces questionnements qui me chicotent depuis les lectures des derniers courriels sur la liste du RÉCIT concernant le travail auprès des directions. Non pas qu'il ne faut pas intervenir mais je crois qu'on se doit de comprendre qu'on ne peut faire «à la place de» et ne pas tomber dans le panneau du «je dois tout savoir en TIC avant de passer à l'action»... Qu'il y ait de la formation, c'est correct et favorable. Mais avant tout, les besoins se doivent d'émaner du milieu et non seulement de la direction d'établissement qui a un rôle majeur à jouer, un rôle de rassembleur, de catalyseur...

Je poursuis ma réflexion...

Esprit critique et OGM

Décembre 14th, 2007

À lire sur Science on blogue, OGM et médias présente un bon billet sur l'esprit critique à avoir face à ce que les médias nous donnent comme informations.

Est-ce que nous préparons adéquatement nos élèves à avoir cette vision face aux médias? J'espère que oui, car en science et technologie on s'en fait passer des petites vite des fois (régulièrement) dans nos chers médias qui tentent de nous «informer».

J'aime bien:

Lorsque je vois les erreurs que contiennent les textes qui portent sur des sujets que je connais, je me demande s'il y en a autant dans les articles qui traitent de sujets que je ne connais pas.

Bonne lecture.

Un message de Science on blogue

Décembre 12th, 2007

Bonjour !

Le mariage science et art vous intrigue ?

Posez directement VOS questions à Patrick Dubost, poète et enseignant de mathématiques à Lyon en France, sur Science ! On blogue. Il répondra à vos questions et réagira à vos propos sur Science ! On blogue jusqu'au 20 décembre !

Monsieur Dubost livre, ce soir au Coeur des sciences de l'UQAM, une performance hors du commun en compagnie de Vincent Dionne, compositeur de musique électroacoustique.

Son billet sur Science ! On blogue : http://blogue.sciencepresse.info/culture/

Sur sa performance au Coeur des sciences de l'UQAM : http://www.coeurdessciences.uqam.ca/

Josée Nadia Drouin
Agence Science-Presse

SCIENCE ! ON BLOGUE: LE LIVRE!

Septembre 28th, 2007

Pour partager avec vous, un message reçu.


Montréal, le 28 septembre 2007 -

La science peut-elle être transformée par les blogues? Et par Wikipédia? Ou la baladodiffusion? Pendant que des scientifiques découvrent avec enthousiasme ces nouveaux outils, pendant que l'information scientifique y multiplie les expériences, le gros des amateurs de science demeure encore dans le noir.

La science a-t-elle une place dans ce nouveau monde d'Internet, dans ce « Web 2.0 » décrit tour à tour comme participatif et collaboratif? Cela ne fait aucun doute -mais c'est une place qu'elle tarde dangereusement à occuper.
C'est dans ce contexte que paraîtra le 12 octobre Science! On blogue, le premier livre en français sur cette rencontre entre « l'univers » de la science et « l'univers » du Web 2.0. Une rencontre qui ne relève ni de la confrontation ni même de la collision : au fil de leurs recherches et de leurs lectures, les auteurs, Pascal Lapointe et Josée Nadia Drouin, de l'Agence Science-Presse -où sont nés en 2005 les tout premiers blogues en français rédigés par des scientifiques- ont plutôt découvert une grande variété de gens qui semblaient n'attendre que cette occasion pour s'approprier de nouveaux outils leur permettant de partager leur passion.

Science! On blogue : le nouveau monde d'Internet, publié par les éditions MultiMondes, offrira également au lecteur un éventail des meilleurs textes publiés par des scientifiques-blogueurs de l'Agence Science-Presse : des sujets variés, intéressants et vulgarisés, qui démontrent qu'avec la blogosphère, la science a trouvé un nouveau canal de diffusion, où ses artisans peuvent parler de ce qu'ils font et de ce qui les stimule.

Les éditions MultiMondes lancent officiellement Science! On blogue : le nouveau monde d'Internet le 12 octobre à 16h30, à Gatineau, dans le cadre du congrès de l'Association des professeurs de science du Québec. (www.apsq.org/congres.php)

Une page wiki permettra aux lecteurs d'améliorer eux-mêmes le dernier chapitre : ce sera un pont de plus entre le livre et le virtuel!

*****

Les blogues rédigés par des scientifiques sont rassemblés à cette adresse : http://blogue.sciencepresse.info
Science! On blogue : Le nouveau monde d'Internet sera dans toutes les bonnes librairies à la mi-octobre, et pourra être commandé directement sur le site de MultiMondes (http://www.multim.com).

--

*****************************
Pascal Lapointe
Agence Science-Presse
http://www.sciencepresse.qc.ca

Rencontrez nos scientifiques-blogueurs!
http://blogue.sciencepresse.info
*****************************

Lecture sur les changements climatiques

Janvier 31st, 2007

Comment j'imagine un blogue d'un élève (disons à la sortie du secondaire)? Comme celui-ci.

On y trouve des choses très intéressantes comme ce billet sur une lecture que je ferai.

Note à moi: Illustrer les apprentissages qu'un élève construirait s'il publiait ce type de billet.

Note 2 à moi: Le rêve, c'est permis.