« 20 Conseils pour favoriser le développement professionnel des enseignants à intégrer les TICWeb 2.0! La réaction s'organise... »

2 commentaires

B.Long

Ce matin j’écoutais Salut Bonjour Weekend et Marcel Bouchard a passé un message qui m’a frappé. Il a dit : “Dans la vie, il faut prendre soin… est-ce qu’on décide de prendre soin de sa santé ou de sa maladie?”

C’est tellement vrai…si je passe mon temps à lire et à entendre que l’intégration des TIC ne fonctionne pas, je serai porter à ne pas vouloir essayer de peur de me noyer avant de commencer mais si tout le monde me dit et me démontre que ça marche, je voudrai certainement mettre le pied à l’eau et essayer pour pouvoir avancer de plus en plus loin.

S’il n’y a personne pour crier les réussites et les “ça marche” alors nous devons commencer à le faire.

Bonne réflexion!

24/02/08 @ 20:40
François Guité

Très bonne question ("Qu’est-ce que l’on peut faire?"), et encore plus formidable réponse ("Donnons-nous comme modèle!").

Tu me fais réaliser que j’ai de la difficulté à sortir du paradigme systémique, puisqu’il est question de paradigmes. Notre erreur est sans doute de vouloir changer les choses à l’intérieur d’un système, alors que le maillage technologique incite à l’action hors système. Celui-ci, trop monolithique, est remplacé par un réseau, plus fluide. Dans ce contexte, le changement vacille entre l’organisation et le chaos, mais il ne pourra jamais être systémique.

Ou bien on accepte d’oeuvrer aux limites du progrès pour en repousser les frontières, ou bien on se fond dans la masse.

Ne sous-estimons pas la portée de nos actions dans le milieu, en se donnant en modèle, comme tu le dis si bien, mais aussi en étendant notre réseau, un neurone à la fois.

Évidemment, cela ne veut pas dire qu’on doit s’en contenter. Nous sommes toujours à l’affût des bonnes idées, n’est-ce pas? Et nous n’hésiterons pas à les partager.

25/02/08 @ 13:23