Catégorie: "Divers"

EnDirect du MST, septembre 2011

Septembre 30th, 2011

Voici une sélection de nos meilleurs gazouillis publiés sur EnDirect.

Document: À propos du Web 2.0 v11.09 : http://recit.org/ul/2r8 #Web2.0

RT @smlavoie Si nous changions nos méthodes d'enseignement… http://t.co/HhlyeNpP (via @gplantin) #jeu #math (#Scratch)

Plus de précautions sur le Web: http://recit.org/ul/2r2 #Web2.0 #Sécurité

Formations TIC EHDAA (avec le #epad.recit.org), une expérience à suivre: http://recit.org/ul/2r1 (merci Nadine)

Concept Board Comes to Google+ http://bit.ly/r0VUrs

Mes fils RSS du #RÉCIT: http://recit.org/ul/2qt

Neutrinos superluminiques : les réactions http://recit.org/ul/2qp (prudence, on doit confirmer et reconfirmer le tout) #MST

OpenSourceSoft, une logithèque pour faire connaître le monde du logiciel libre aux utilisateurs Mac et Windows http://bit.ly/oOFpNK

Code-moi, code-toi (#QR) http://recit.org/ul/2qo (sur Agence science presse)

RÉCIT MST > #Géogebra 4 - Les nouveautés http://recit.org/ul/2qh #MST

Initier à la prudence en ligne, un vidéo interactif: http://recit.org/ul/2q9 (merci Tanya Kathleen Hamm)

#Google+ : les Vidéo-bulles deviennent un outil collaboratif très puissant http://recit.org/ul/2q7 #web2.0

WeVideo - Collaborative Online Video Editor in the Cloud http://bit.ly/qz4Abd

Les #TIC peuvent aider à passer du tableau, vers le bureau, puis vers le cerveau de l'apprenant (développement de compétences). (via @dage)

L'humain change. Michel Serres http://recit.org/ul/2pp #tic

Des vidéoprojecteurs Epson compatibles avec un iPad http://bit.ly/mUxe0C

#QR Codes Explained by Common Craft http://recit.org/ul/2po #mapprendre

Schémas #Motivation #Robotique en rappel: http://recit.org/ul/0mp et http://recit.org/ul/0ms #Charlevoix #TIC

GeoGebraTube: http://www.geogebratube.org/ Ressources pour les profs!

Mission possible en TIC ! une ressource à découvrir http://recit.org/ul/2pl (via #RECIT Samares)

Using Mobile Learning to Connect with Students http://bit.ly/q9iho4

Cinq caractéristiques de l’enseignante du 21e siècle http://bit.ly/qVxfwL

Scratch s'approche d'Android... http://code.google.com/p/catroid/ un peu de pression sur le iPad?

Lancement du projet : Culture à l’écoute! Des audioguides pour tout le Québec! http://recit.org/ul/2pg

Un changement de paradigme s'impose: http://recit.org/ul/2p8 Très bon billet! (de Zecool) #TIC

Formation #MétaTIC à la CSPI: http://recit.org/metatic/Journee-Meta-CSPI avec Jean Chouinard. Très beau groupe!

Le conseil du jour

Juin 20th, 2008

À combien d'heures de travail (ou $) estimez-vous le contenu de votre ordinateur?

Faites une sauvegarde de vos données IMMÉDIATEMENT!

Visite d'une classe à la CS des Samares

Février 11th, 2008

Depuis quelques années déjà nos collègues du RÉCIT à la C.S. des Samares (Richard Ayotte et Daniel Ricard) nous invitent à visiter une classe où la robotique est très présente tout au long de l'année scolaire. Prenant notre courage à deux mains, nous avons accepté l'invitation et nous avons bravé l'autoroute 40 pour voir de nos yeux que la robotique peut se vivre en classe de science et technologie au secondaire.

On débarque

À notre arrivée dans la classe de M. Jean-Marc Perreault (école secondaire de la Rive, Lavaltrie) les élèves étaient en action pour relever le défi du jour, c'est à dire suivre une ligne noire sur le plancher. Le robot utilisé ressemble (il manque un capteur d'intensité lumineuse à l'avant) à celui-ci (un robot chenille classique).

Robot

Voici un petit vidéo d'une équipe ayant réussi à bien programmer le robot (le programme).

La classe

Les élèves ont la chance d'avoir un ordinateur chacun, ce qui permet à tous d'apprendre la programmation en suivant les leçons de l'enseignant. Ces leçons, sous forme de vidéo, peuvent être utilisées pour aider vos élèves à s'approprier des notions de programmation. Voici une partie de la classe:

Classe

M. Perreault, lors de sa leçon, fait des liens (en biologie) entre la robotique et les capteurs de lumière que sont nos yeux humains. Il discute également de différents types de planctons réagissant à la lumière.

Sites web et ressources

M. Perreault nous a présenté, tout en continuant à aider ses élèves (qui ont très bien fait ça en passant &#59;) ), son site web (contenant beaucoup de matériel) École Spatiale ainsi que la version anglophone Orbiter school. En effet, il utilisait (et il va recommencer) le logiciel Orbiter dans ses cours. Il avait construit une cabine de pilotage où ses élèves pouvaient tenter de piloter une navette spatiale. Voir ce vidéo pour mieux comprendre l'étendu du défi.

Lors de nos discussions nous avons appris, entre autres, que l'on peut acheter des pièces LEGO sur le site Bricklink.com, un marché au puce (neuf et usagé) pour LEGO. En récupérant le numéro d'une pièce dans le logiciel MLCad (logiciel qu'il utilise pour faire un peu de dessin technique en 3D avec ses élèves), on peut la trouver quelque part dans le monde à des prix souvent très compétitifs.

M. Perreault y a trouvé des pièces très intéressantes comme par exemple des pistons (pour faire de la pneumatique et ainsi mieux comprendre des concepts comme la pression, le volume, les gaz, etc):

piston
piston

ou encore un «Speed computer» (# de pièce 5206), un outil indépendant de la brique RCX qui donne la vitesse de révolution d'une roue, le nombre de tour, etc. Cette pièce peut être utile pour remplacer la capteur de rotation.

rpm

Il réutilise aussi les vieux robots (moteurs, électro-aimants, etc) du cours de technologie pour augmenter les possibilités en robotique à peu de frais.

techno

Contrôle à distance

M. Perreault travaille sur un projet où une classe à distance pourra (ça fonctionne déjà, reste du décor à faire) contrôler ce robot.

distance

Tucs!

Si vous avez un robot fort à construire, voici un truc pour créer des roues performantes. Deux grandes roues entourées d'une chenille.

Belle visite!

Nous avons eu beaucoup de plaisir à visiter cette classe où la robotique sert de contexte pour plus de 25% de l'année de l'enseignant. Nous avons appris beaucoup de trucs que nous réutiliserons dans nos formations. Un grand merci à M. Perrreault pour sa disponibilité.

Un merci spécial pour nous deux collègues du RÉCIT, Richard Ayotte et Daniel Ricard, pour leur invitation et pour l'aide apportée à la mise en place cette classe.

On a créé un monstre

Décembre 5th, 2007

Le monstre se nomme Nil Poulin. Il prépare ici une SAÉ avec un radar. Oui oui, un prof de math de 4e secondaire exploitant le radar (les TIC) pour son cours! Ouf!

Mise à jour du 6 décembre:

Le but de ce montage est de prendre des mesures de la distance en fonction du temps du bolide sur la partie plane de la trajectoire. On obtient une décélération qui peut être mathématisée. Ainsi les élèves pourront modéliser le mouvement et ainsi prévoir une collision entre deux chariots par exemple. À suivre...

Face cachée de Duchesnay

Octobre 12th, 2007

Pour celles et ceux qui aimeraient profiter des petites douceurs qu'offre la station, voici des photos d'un endroit encore inconnu par beaucoup (je crois).

Duchesnay

Pour voir le diaporama

Pas mal non?

À quand la VoIP au RÉCIT?

Octobre 4th, 2007

Comme je travaille beaucoup en réseau (à distance), j'ai quelques fois besoin de parler à une personne (ou plusieurs). Depuis quelques mois j'utilise Skype avec des animateurs au RÉCIT (et autres gentilles personnes). Mais sa fiabilité n'est pas toujours au rendez-vous :( De plus, quand eBay demandera des $$ pour les services aujourd'hui gratuits? En lisant cette nouvelle, ma crainte ne fait qu'augmenter.

Sommes-nous (notre réseau) arrivé à une étape où un outil commun de vidéoconférence (et autres bidules de collaboration) nous est nécessaire? Hum... je ne sais pas si tout le réseau est prêt pour ça, mais je sais que nous sommes quelques-uns à l'être.

Gilles ici exprime son admiration face à Google qui ne cesse de proposer des outils Web 2.0 toujours plus performants (Google documents, tableur, présentation, agenda, mail, lecteur RSS, espace pour photos, etc), qui surpassent de loin les fameux portails disponibles dans nos des écoles. Est-ce normal en 2007 de devoir s'enregistrer sur un site comme Google (ou autre) pour pouvoir utiliser des outils de collaboration performants? Ou est-ce LA solution à nos problèmes?

En passant, nous allons mettre à la disposition du réseau un serveur de CMap (idéateur collaboratif) sous peu. Il nous reste à configurer le tout pour qu'il passe par le port 80. Car il y a des CS qui bloque le port 8080 et bien d'autres encore. Je tiens à m'excuser immédiatement auprès des utilisateurs qui ne pourront pas exploiter CMap pour des raisons de ports (4447) fermés.

À suivre...

Et si on changeait professeur par formateur?

Septembre 20th, 2007

...et élèves par professeurs

... dans le schéma suivant (tiré du billet de M. Guité).

Est-ce qu'on obtient quelque chose qui se tient en ce qui concerne les formateurs?

La météo n'est plus au programme, on ne peut pas faire de météo

Octobre 5th, 2006

Voilà une phrase que j'entend quelques fois par année. Je parle ici de la météo mais c'est vrai aussi pour la robotique, ou les sondes. Parce que ce n'est pas explicitement nommé dans le programme, des enseignants se disent que ces projets sont donc inutiles. Hum... je ne suis pas d'accord, voici pourquoi.

1) Le programme veut développer des compétences, non seulement des connaissances.

2) Une connaissance décontextualisée, exemple les phases de l'eau, peut être «vue» grâce à des notes de cours écrites au tableau. Mais si on veut que l'élève développe une (ou des) compétence, contextualiser le savoir est avantageux.

Si on compare le programme du premier cycle du secondaire avec l'ancien programme de science physiques on a en effet perdu le thème «météo». Mais on peut se poser la question suivante: quels sont les savoirs essentiels (il y a aussi des compétences à développer, mais je ne les expliciterai pas ici) qui pourront être abordés si on réalise un projet météo en classe?

1er cycle secondaire:

Univers matériel: «Organisation», «Propriétés» et «Transformations». Ces savoirs sont présents dans la compréhension de la météo (vent, réchauffement, phases de l'eau, conservation de la matière, pluie, pollution...).

Terre et espace: «Caractéristiques générales de la Terre», «Phénomènes géologiques et géophysiques». En étudiant la météo, ces savoirs seront un atout pour sa compréhension.


Univers technologique
:
«Forces et mouvements» et «Ingénierie» (si on fait construire des instruments de mesures aux élèves) sont également une source de savoirs essentiels à la météo.

Et la mathématique? Et bien j'imagine que les statistiques, les probabilités, l'algèbre, l'arithmétique sont «très» utiles lorsqu'on travaille avec des systèmes/données météo.

Je m'arrête ici, mais un projet en météo oui c'est au programme. Faut juste lire le contenu avec une attitude d'ouverture.

Au plaisir.

PS: Un projet météo est présentement en construction au RÉCIT. Je vous tiendrai au courant des développements d'ici quelques semaines.

Une belle découverte

Septembre 20th, 2006

Dans une discussion par courriel Mario Asselin m'a fait connaître ce wiki. On y trouve beaucoup d'informations intéressantes. Comme par exemple cette page sur les blogues, celle-ci et celle-là sur les TIC en pédagogie, ou encore cette page sur l'apprentissage.

Ce genre de site me redonne espoir sur ce que peut faire une communauté. Il n'est pas simple de faire publier plusieurs personnes sur le même site (regardez le présent blogue ;o)). Les raisons? Les styles de communication différents, la difficulté de négocier le contenu, même l'esthétique du site semble en rebuter plusieurs! En fait, je crois que ces raisons sont plus ou moins vraies. Gilles (dans la même discussion par courriel) apporte une piste intéressante: le profil-intervenant-scolaire qui n'est pas une personne ayant de la facilité à mettre ses trippes sur la table. Apprendre ensemble, on en parle beaucoup mais est-ce qu'on l'applique vraiment?

À suivre...

Comment on «fait» la science?

Septembre 14th, 2006

Grosse question n'est-ce pas? Pour répondre rapidement, très rapidement, elle se construit. Oui oui, elle est construite par les humains. On ne trouve pas un loi comme on peut trouver ses bas dans un tiroir, on «invente» la loi pour qu'elle colle aux observations réalisées.

Bon... assez de philosophie et passons au sujet de mon billet: Pluton. Jadis une planète elle a changé de statut il y a peu de temps.

D'abord j'en ai parlé sur mon blogue personnel. J'ai donnée quelques liens dont deux billets sur les blogues de l'Agence sciencepresse. Pluton n'est pas une planète! Enfin, presque... et Débat sur Pluton: la controverse continue!

Un 3e billet a été publié sur le sujet: Requiem pour Pluton (1930-2006).

On peut sentir, dans les commentaires du moins, une certaine nostalgie et surprise de ce changement de définition. Les changements causent toujours des remous, même en science.

La science se construit, et pour ce faire elle doit parfois déconstruire.

Mise à jour: 10h05:

Voici une image de Pluton prise depuis le logiciel d'astronomie Celestia.

Pluton (Celestia)