« Juste derrière les J.O. il y a le camp TICFin de la rencontre virtuelle »