Catégorie: "Projet MST"

Retour sur l'atelier TBI dans l'apprentissage des élèves

Octobre 6th, 2011

Accompagner à l’intégration du TBI dans l’apprentissage des élèves

Voici les documents discutés (améliorés, validés) lors du travail en sous-groupes MST dans cet atelier.

D'abord, cet atelier est, entre autres, une suite à un atelier qui a eu lieu à la rencontre virtuelle du RÉCIT de juin dernier ou ce document en fait une synthèse.

Le travail en sous-groupe MST, dans le but d'évaluer/tester le cadre de réflexion proposé par les animateurs de l'atelier, a discuté de quelques variables en lien avec le domaine. Voici le document.

Comme autres variables à ce cadre de réflexion, la stratégie des 3-O (Tableau+Bureau+Cerveau) a également été analysé/discuté. Sa simplicité et son potentiel pédagogique a été apprécié.

Finalement, les services nationaux, lors d'une rencontre de travail, ont publié un document nommé 10 actions gagnantes pour l'utilisation du TBI. Le RÉCIT MST y ajoute des éléments en lien avec son domaine dans ce document: 10 actions gagnantes pour l'utilisation du TBI en MST.

Les besoins et la suite

Les participants au sous-groupe MST ont fait part de certains besoins, comme par exemple de faire des vidéos expliquant/illustrant/modélisant la stratégie des 3-O (et démarches générales d'exploitation des TIC), vidéos qui pourront servir aux personnes ressources qui formeront les enseignants au TBI. On suggère que, si les nationaux acceptent la mission, les vidéos (ressources) soient centralisés sur le site http://tbi.recit.qc.ca afin de faciliter leur recherche/utilisation.

Comme la formation au TBI est une opportunité à saisir pour parler didactique, on propose que de l'accompagnement par les services nationaux soit offert aux conseillers pédagogiques disciplinaires. Une suggestion de créer des groupes de travail régionaux a été faite afin de permettre au services nationaux de pouvoir répondre à la demande.

Le concept de «manipulation pédagogique d'objet numérique» (applet, tébéiciel, logiciels autres...) semble être un lien intéressant entre le tableau numérique et la mobilité (tablette et autres). Pour le domaine MST (géométrie, images, équations...), ça me semble une piste à creuser.

Dans un souci de différenciation, plusieurs portes doivent exister en ce qui concerne la formations des enseignants sur l'intégration des TIC (et du TBI).

Synthèse des documents:

Merci aux participants du sous-groupes MST, ce fut un honneur/plaisir de discuter avec vous tous.

Atelier mobilité Duchesnay 2011

Octobre 6th, 2011

Utiliser les appareils mobiles en classe - pistes de réflexion et partage d’expertises

Lors de cet atelier, une petite équipe de travail s'est partagé ses découvertes, ses besoins, sa vision, autour de la mobilité en classe.

Voici les notes du sous-groupes MST lors de cet atelier prise/construite avec Evernote+Skitch sur une tablette EeePad Transformer.

Merci aux participants de notre sous-groupe de travail, j'espère que ce fut aussi profitable pour vous que pour moi.

Robotique et motivation

Janvier 18th, 2011

La commission scolaire de la Beauce-Etchemin a mis sur pied un projet où une équipe d'enseignants explore la robotique (Wedo et NXT) comme outil de motivation scolaire.

Les enseignants (des trois cycles du primaire) ont tous vécus des activités de robotique en classe. Voici quelque notes prises lors d'une rencontre de janvier 2011.

Voici à quoi ressemble leur planification jusqu'à maintenant.

Un robot, c'est quoi?

On demande aux élèves d'apporter des images d'objet qui sont des robots selon eux. Images trouvées ici et là. On fait par la suite une activité de dénombrement autour de ces images. On construit ainsi un graphique sur les votes des élèves. Par la suite, on fait écrire les élèves sur ce qu'est un robot selon eux. Une recherche est ensuite réalisée afin d'ajuster quelque peu la vision qu'ont les élèves des robots. L'enseignant présente de la documentation (ex.: historique, nom des pièces) avec les critères pour être un robot, des définitions, etc.

Classement

L'activité de classer les pièces selon les critères des élèves est réalisée dans le but de faire comprendre l'intérêt de classer en science et technologie, de faire découvrir les pièces disponibles ainsi que de faire un inventaire des pièces (ce qui aide grandement l'enseignant).

Construire son premier robot

Suivre le plan est ici la meilleure stratégie afin d'arriver à un robot qui fonctionne. La gestion du matériel ne pose pas de problème encore. À suivre.

Premiers défis

On demande aux élèves de réaliser des défis comme de faire avancer en ligne droite, tourner, faire un arc, reculer, etc. Ici le but est de s'initier au logiciel et de se préparer à réaliser un défi plus difficile.

La suite

Dans les prochaines semaines, un défi sera lancé aux équipes, celui de Mars. Le robot devra réaliser un trajet pour aller prendre des échantillons de glace à quelques endroits sur la planète Mars. Voici le schéma.

Mars

Au premier cycle

Utilisant la technologie Lego Wedo et le logiciel Scratch, les enseignantes du premier cycle ont sensiblement fait la même démarche. Sauf qu'en plus des images de robots, les élèves ont été invités à apporter du matériel de recyclage afin de construire un robot en classe. Ceci a été très apprécié par les élèves.

Le logiciel, contrairement aux appréhensions des enseignantes, n'a pas posé problème. Les élèves s'y retrouve facilement. Ha! ces natifs.

Des mots-étiquettes ont été utilisés afin de préparer les élèves à une création d'un récit où les robots seront les héros.

mots

Impressions

Wow! Je n'ai pas eu la chance de suivre d'aussi près les projets de robotique ici et là au Québec, je suis très impressionné par la motivation des enseignants et par leur travail. Ils prennent les idées/documents disponibles et les adaptent à leur couleur. Qu'ils sont chanceux ces élèves!

Les documents créés lors de ce projet seront disponibles d'ici la fin de l'année scolaire afin de partager avec d'autre roboTICiens.

Un projet à suivre sur EnDirect.

Imager en MST

Février 9th, 2010

Le thème de la rencontre nationale du RÉCIT de l'automne 2009 était «L'image dans tous ses états.»

Le RÉCIT MST a donc offert un atelier sur l'image dans le domaine de la mathématique, de la science et technologie. Nous avons abordé ce sujet par l'angle de la communication (voir notre dossier sur la communication en MST).

Suite à cet atelier, où les «formateurs» ont appris autant que les «formés», nous avons créé un site qui a pour but de ramasser au même endroit tout ce qui touche le sujet de l'image en MST et de faire en sorte de ne pas perdre le travail réalisé durant l'atelier.

Imager en MST

Vous y trouverez différentes façons de travailler avec l'image dans le domaine, des liens vers de la documentation plus complète, des exemples de formations du RÉCIT MST, etc.

Attention! Ce site n'a pas la prétention de faire un tour exhaustif des outils en lien avec l'image, seulement de donner quelques pistes pour varier les productions des élèves en MST (un but commun avec le site baladoc.recitmst.qc.ca).

Bonne navigation dans le site Imager en MST et n'hésitez pas à nous laisser des commentaires pour compléter le site.

La robotique au secondaire, on défriche

Avril 3rd, 2009

J'ai été invité par M. Daniel Ricard (CS des Samares) à participer à un groupe de travail autour de la robotique en science et technologie pour le 2e cycle du secondaire. La première journée a eu lieu hier à Laval.

D'abord l'équipe de travail n'avait pas vraiment besoin de notre expertise en robotique, car M. Yannick Dupont et Éric Sauvé étaient présents. Ce sont deux des personnes qui vont le plus loin en robotique au Québec. Vous auriez sûrement perdu votre toupet en voyant les bidules électroniques qu'ils fabriquent pour enrichir leur robot. En passant, ces deux passionnés donnent une journée de formation à l'AQUOPS mardi prochain. Ils se feront sûrement un plaisir de vous les montrer les bidules détoupetantes &#59;)

Beaucoup de présentations de ressources, j'ai pris des notes ici.

Les personnes n'ayant pas touché au matériel jusque là en ont profité pour faire des petites constructions et programmations, question de pouvoir imaginer un peu les possibilités.

Suite aux discussions, j'arrive à quelques éléments clés pour la suite des choses:

Il faut tenter de profiter de la qualité principale de la robotique (à mon avis) qui est la motivation à utiliser le matériel et logiciel. Donc, pour accrocher les élèves, on doit les mettre en contact avec le matériel complet (les blocs, moteurs, brique, etc) dès le début de la SAE. La tentation de n'utiliser que quelques pièces pour enrichir un autre système technologique (ce qui est très intéressant aussi) devrait venir plus tard dans le processus.

La première SAÉ doit tenir compte que l'enseignant est aussi un débutant en robotique, donc elle doit être relativement simple à réaliser. Une bonne idée de Daniel Ricard, faire suivre une gamme de fabrication aux élèves pour construire un robot qui a un certain but (à déterminer, mais la domotique et les liens avec le corps humain semblent être porteurs). Sauf que le robot ainsi construit ne fait pas ce qu'il devrait, donc l'élève devra analyser le système afin de le réparer (compétence disciplinaire 2 du programme de science et technologie). Cette SAÉ permettrait aux élèves (et à l'enseignant) de s'approprier le matériel de robotique ainsi que le logiciel sans que cela ne prenne trop de temps (qui est toujours relatif en passant).

Dans un esprit de complémentarité entre la robotique et le travail atelier, le matériel de robotique peut être ajouté à un système technologique «classique» comme discuté plus haut. On nous a présenté une serre à laquelle on a ajouté une sonde de température (connectée à la brique NXT) qui permet de contrôler un ventilateur. On peut aussi penser à motoriser (et peut être capteuriser &#59;) ) une maquette de bras humain ou d'un oeil (modéliser l'iris par exemple).

Le temps, une contrainte importante à tenir compte pour le secondaire, car le matériel de robotique ne sera pas suffisant pour que chaque équipe puisse garder leur robot monté entre deux périodes de science et technologie. Il faudra donc penser à des stratégies de gestion de matériel.

Une autre idée a été amenée, celle de créer un méga-robot (un système à plusieurs robots) ou chaque équipe en produisent une partie avec leur matériel. Donc coopérons pour arriver à réaliser la tâche. De plus, ceci augmente l'ouverture de la SAÉ, ce qui est un avantage certain. On pourrait même, quand tout le monde sera initié à la robotique, laisser les élèves planifier/réaliser le méga-robot. On sera alors dans la compétence 1 au niveau de la conception, etc.

J'ai aussi profité de la tribune pour faire réaliser que la compétence communiquer et la compétence à exploiter les TIC peuvent être utiles dans la SAÉ. Par exemple, si on demande à l'élève d'enregistrer un vidéo qui explique comment (et pourquoi) il a programmé son robot, on pourra garder des traces de ses réalisations (il pourra métacogner &#59;)). De plus, les vidéos ainsi réalisés deviendront des tutoriels pour d'autres internautes robotisés. Ce qui ajoute de la signifiance à la tâche de communication.

D'autres rencontres sont prévues pour continuer le développement de ces SAÉ, je continuerai à suivre ce groupe qui défriche la robotique pour la fin du secondaire.

Merci encore Daniel pour ton invitation.

Mise à jour 9h50: On a aussi discuté un peu du dessin technique pour la robotique. Il semble que ce soit Google Sketchup (en ajout les pièces NXT) qui offre le plus de potentiel. Cependant, on devrait se concentrer sur des dessins de robot simple qui n'ont pas trop de pièce, car dans ce cas on peut prendre trop de temps pour le but de la tâche.

On demande votre avis

Février 18th, 2009

...sur le forum MST.

La nouvelle est encore toute neuve, le forum débute ses activités en posant quelques questions ou en offrant des éléments de réflexion.

Mathématique: Les séquences du secondaire?

Science et technologie: Parcours de formation?

Intégration des TIC: Suggestions TIC

N'hésitez pas à faire connaître le forum aux conseillers pédagogiques de MST de votre entourage, ils pourront sûrement y trouver leur compte.

On découvre Squeak...

Février 21st, 2008

Je suis tombé sur une petite vidéo ce matin traitant de Squeak. Voici donc ce courte présentation sur ce produit fort puissant. C'est en lanagage shakespearien mais quand même facile à suivre...


Link: sevenload.com

Billet sur la robotique

Février 13th, 2008

M. Roberto Gauvin a publié un billet très intéressant à propos de la robotique. Il donne quelques points pédagogiques fort pertinents que je réutiliserai moi aussi.

J'ajouterais quelques points:

  • La robotique est une technologie très motivante pour les élèves et les enseignants.
  • Plusieurs techniques et stratégies «technologiques» (ici et ici)peuvent être développées dans un projet de robotique.
  • La coopération est vraiment un atout dans un projet de robotique, donc elle devient un contexte très riche.
  • Après la période d'appropriation du matériel et de la construction à l'aide de plans, on peut mettre l'accent sur la créativité en laissant les élèves créer leur propre robot de A à Z. On peut même laisser utiliser des matériaux autres que les blocs LEGO.
  • La robotique ouvre vers plusieurs sujets/concepts.

Je continuerai à suivre leur (C@HM) projet RoboMaTIC.

Mise à jour du 14 février: Voir ce schéma pour d'autres liens possibles avec la robotique.

Lecture interdite aux grands

Février 12th, 2008

1) Nous assumons notre tendance à «faire faire» aux élèves.

2) Nous assumons notre tendance à intégrer les TIC pour construire au lieu de seulement consommer.

3) Nous assumons notre tendance à croire que les élèves sont capables de surpasser ce que leurs enseignants attendent d'eux.

4) Nous assumons notre tendance à exploiter des outils sous licence libre pouvant être installés sur Mac, Linux et Windows.

5) Nous assumons notre tendance à placer l'élève dans des contextes où «faire des mathématiques» peut être plaisant et avoir du sens pour lui.

Où m'en vais-je avec mes jarrets noirs? Vers Scratch bien sûr!

C'est quoi encore ce bidule nous demanderez-vous avec raison? C'est un logiciel reposant sur Squeak (ha! vous connaissez ce nom) qui est plus simple d'approche pour les plus petits et qui permet, tout comme son grand frère, de programmer. Ho! Un mot dangereux à écrire :> Voyons pourquoi nous nous y intéressons.

Souplesse

Scratch est un logiciel ouvert, c'est-à-dire que la limite du logiciel est directement proportionnelle à l'imagination du conducteur. Pour vous le prouver, voir les milliers de projets réalisés avec Scratch.

Programmation objet «simplifiée»

Squeak est d'une puissance au cube, mais son appropriation peut en rebuter plus d'un. L'équipe de développeurs du MIT a créer Scratch de façon à ce que ce soit encore plus simple de programmer. Donc les élèves plus jeunes (même les adultes &#59;) ) peuvent s'approprier/exploiter le logiciel rapidement.

Création de simulation

Comment comprendre le réchauffement de l'eau? Voilà une question que s'est posé notre ami cuisinier François Rivest. Il a donc programmé un petit projet (voir Plaque chauffante) qui illustre ce qui peut se passer (selon sa conception de la chose) dans une casserole.

On peut imaginer plusieurs autres projets semblables où l'élève doit créer un programme qui l'aide à se représenter et à expliquer aux autres ses conceptions de différents phénomènes.

Pour en savoir plus

Comme toujours nous construisons (nous assumons notre amour des wikis, pour ce type de site, également) nos connaissances sur un wiki sur lequel vous pouvez nous demander un compte afin d'y contribuer.

Vous trouverez donc sur ce wiki la documentation en construction autour de ce merveilleux logiciel où l'apprentissage n'est pas seulement de la consommation. Nous tenons à remercier Mme Sylvie Francoeur pour sa contribution (elle a créé les pdf pour les tutoriels d'initiation).

The Secret Live of the Brain

Février 2nd, 2008

PBS, la télévision publique américaine ne cessera de m'impressionner. Leur site Web regorge de matériel pédagogique fort bien fait, recherché et riche pour les enseignant(e)s. Bien que ce matériel soit créé dans la langue de Shakespeare, il peut parfois être intéressant pour nos enseignant(e)s francophones d'utliser ce contenu vraiment riche.

Ce matin, j'ai découvert The Secret Life of the Brain (La vie secrète du cerveau). Du 3D, des vidéos explicatifs, l'évolution du cerveau de la naissance de celui-ci jusqu'à la vieillesse, ses multiples fonctions, etc. Bref, du contenu pédagogique très bien fait, reposant sur des études et des recherches scientifiques de haut niveau.

J'explore ce site depuis quelques années déjà et cela m'a mené à un questionnement: nos télévisions publiques (Radio-Canada et Télé-Québec) ne peuvent-elles pas mettre accessible du contenu aussi riche pédagogiquement pour nos élèves francophones? Les sites de nos télés publiques se limitent trop souvent à du matériel du type information/nouvelle qui est plus souvent qu'autrement du matériel "digitalisé" d'une émission passée récemment. Au lieu de penser continuellement aux cotes d'écoute, on devrait plutôt se concentrer et jouer un rôle de créateur de contenu, d'information et d'éducation. Plusieurs me diront qu'on y trouve du matériel, mais rien à comparer avec PBS. On a des croûtes à manger...