Travailler avec des standards

Janvier 12th, 2006

J'annonçais ici que le squelette du site web du RÉCIT MST respectait à 97% les standards du web. Pourquoi mettre des efforts pour utiliser des standards?

Hum... ça pourrait être long comme réponse, donc je me limiterai à faire un lien avec la structure actuel du RÉCIT. Comme par hasard ;o)

Présentement, pour trouver de l'information publiée par le RÉCIT vous avez plus de 50 sites web à consulter (je n'ai pas compté). 50 sites qui ont chacun leur structure, esthétique, logique... 50 sites qui sont reliés que par des hyperliens (pas toujours). Vous n'avez pas de moyen simple pour faire une recherche dans tous ces sites en 1 coup. Vous devez les visiter 1 à 1 et utiliser l'outil de recherche disponible (quand il y en a un) pour faire votre recherche. Pas très cool n'est-ce pas?

L'image que j'aime bien est celle d'une boite de 50 livres, assez difficile de trouver le chapitre qui parle du gizmo que vous cherchez. On aurait donc besoin d'une bibliothèque et d'un moyen d'indexer le contenu de ces livres (lire sites).

Rêvons un peu si vous le voulez bien (vous n'avez pas le choix, c'est mon billet ;o)). Nous avons un site central (http://recit.qc.ca) qui utilise depuis peu (et après de longs mois de travail) un gestionnaire de contenu dynamique. On pourrait l'utiliser (avec un peu de travail quand même) pour indexer le contenu de nos livres (sites). Oui oui, tout le contenu! Comment? À suivre la semaine prochaine.

Bon OK, je m'explique. Tout est dans la force de la syndication (fil RSS, un standard une norme). Que se passe-t-il quand on syndique un site avec SPIP (notre gestionnaire de contenu)? SPIP interprète le fil RSS et il intègre les données (titre, description, lien, date...) du fil dans sa base de données. Voilà! C'est tout. Quoi, vous ne me suivez pas? Je développe un peu plus alors ;o)

Prenons le contenu du site du RÉCIT MST (un autre hasard), il se retrouve entièrement dans une base de données. Si je cré un fil RSS «full» au lieu des 10 ou 15 derniers textes publiés, le site central pourrait alors, en syndiquant ce fil «full», tout importer le contenu (pas les fichiers joints ni les images) en une seule action. Je n'irai pas plus loin dans la technique, mais c'est relativement simple à faire. Il faut juste coordonner le tout.

Si on fait cette opération avec tous les sites syndicables du RÉCIT (nombre en constante augmentation), le site central aurait alors dans sa base de données (qui deviendrait grosse, mais c'est pas grave) le contenu du RÉCIT. Donc une recherche sur le site central donnerait alors de bien meilleur résultat et ce d'une façon plus simple que de faire le tour des sites.

Quel lien avec les standards me demandez vous? Utiliser des standards = moyen de faciliter la communication. Qui est selon moi une de nos faiblesses: communiquer.

FIN du rêve: passons à l'action ;o)

Capsule audio sur les blogues

Janvier 11th, 2006

M. Jean Nadeau (avec l'équipe des animateurs du RÉCIT de la région de la Capitale nationale-Chaudière-Appalaches) a produit une émission radio qu'il a publié ici. Ici pour podcaster cette section du site.

Vous vous intéressez aux blogues, il y a un excellente ;o) capsule sur le sujet ici. Si vous avez des commentaires/ajouts à faire sur le contenu de la capsule, n'hésitez pas à utiliser les commentaires du présent billet.

La radio web, un autre projet intéressant qui devrait être connu par les élèves.

Où en est-on avec notre blogue?

Janvier 11th, 2006

M. François Guité se pose une grosse question: Pourquoi les profs ne bloguent pas?. Il apporte quelques pistes de réponses qui méritent mon attention (dans le cadre de ma micro-études sur le blogue en éducation). Les commentaires sont très intéressants aussi.

Gilles Beauchamp écrit ceci:

j'en arrive à la conclusion que les groupes professionnels sont comme le public en général : composés de 75% d'auditeur (lecteurs) 15% de commentateurs et 10% de proposeurs, auteurs... (ces % sont hypothétiques)

Je suis d'accord avec lui, les profs sont un reflet de la société qui ne contient pas tant que ça d'auteurs. Regarder autour de vous, qui écrit un journal intime papier? Qui ose prendre position publiquement sur un sujet en dehors des discussions de party des fêtes (oups... des souvenirs plutôt pénibles ;o))? Qui va participer aux conseils de ville de leur coin? Pas grand monde.

Pourquoi les profs seraient (devraient être) différents? J'ai écrit ceci il y a quelques temps pour tenter une explication de la faible popularité des blogues auprès des profs.

Pour ce qui est du présent blogue qui avait (a encore jusqu'à la fin de l'année scolaire) comme but de faire bloguer les animateurs du RÉCIT de la province. Bloguer sur nos expériences, nos projets, nos bons coups, nos erreurs... et ce afin de garder une trace de nos travaux et de partager en réseau. Mon opinion en date du 11 janvier 2006 est que les % cités plus haut s'appliquent aux animateurs du RÉCIT aussi.

Si on se pose la question de Gilles à propos des blogues, on peut répondre quoi? Pas simple hein? Pour ma part je crois qu'on doit faire connaître la technologie des blogues aux élèves afin qu'ils puissent décider par eux mêmes de l'utiliser ou non. Donc go! Continuons à publiciser/étudier les blogues. Mais il faut peut être bien réfléchir avant de se lancer dans un blogue d'équipe.

4 blogues de science

Décembre 5th, 2005

Ça y est, les 4 blogues de l'Agence Science-Presse sont ouverts. Environnement, Physique, Génétique et Astronomie sont les 4 thèmes abordés par des experts québécois.

Notre programme de formation contient certains éléments liés à ces 4 sujets.

Primaire:

Secondaire:

Nous avons donc la chance d'avoir des personnes ressources dans ces domaines au bout du clavier, à nous de les utiliser en posant des questions, commentant les billets, en utilisant le contenu des billets pour démarrer une recherce...

Pour tout savoir sur le projet
Science! On blogue

Bravo à l'équipe de l'Agence Science-Presse!

Changement climatique 101

Novembre 29th, 2005

Le Canada (Montréal) accueille la «Conférence de l'ONU sur les changements climatiques» . Voici des liens qui présentent l'événement:

Radio-Canada, Canoe.com, Agence Science-Presse.

Un site du gouvernement sur la rencontre.

Pour en savoir plus sur le changement climatique j'ai évidemment consulté Wikipedia.

Un blogue sur l'environnement.

La Mission Antarctique (recherche sur le climat) Ho! Un spip! ;o)

SAO

Que peut-on faire comme situation d'apprentissage avec nos élèves sur ce sujet? Vous avez sûrement plusieurs idées (laissez-les en commentaires ci-dessous SVP), pour ma part j'aimerais bien vérifier avec des données d'une bonne fiabilité (Environnement Canada) si on peut conclure que la température augmente pour une région donnée.

Question: Est-ce vrai que la température augmente chez moi? Nous pourrions peut être prendre la température moyenne mensuelle (disons novembre) pour plusieurs années et essayer de visualiser s'il y a augmentation.

Pour trouver mes données je me suis rendu sur ce site.

Donc la plus vieille date pour le mois de novembre, Ville de Québec est 1885. Donc je note les données à tous les 5 ans. Voici mes données (archive zip). Veuillez noter que mes données ne proviennent pas toutes de la même station météo, donc on perd de la précision pour notre recherche.

J'ai donc créé ce graphique (imparfait) pour visualiser les données.

Graphique regression

Les scientifiques en vous me diront que ce graphique ne veut pas dire grand chose (et je suis d'accord) mais on peut quand même y voir une tendance à l'augmentation sur la centaine d'années observées grâce à la régression linéaire effectuée sur les données.

L'important ici serait donc de discuter qu'un changement climatique ne peut se prouver qu'en n'observant qu'une seule ville sur une période aussi courte que 100 ans. C'est un phénomène plus global que ce que j'ai fait comme recherche (si on peut appeler ça une recherche ;o)).

De plus, il serait important de faire ressortir les facteurs (il n'y a pas que l'effet de serre) qui influencent le climat (ex.: l'éruption d'un volcan).

MST

Voici quelques éléments de MST qui peuvent être abordés lors d'un tel travail: construction/interprétation de graphique, concept de température et température moyenne, source du changement climatique, effet de serre, pollution, atmosphère...

TIC

Voici les outils que j'ai utilisés pour réaliser cette minuscule recherche: navigateur web, tableur, logiciel de dessin, blogue.

Les archives sur la météo d'Environnement Canada sont très intéressantes. À nous de les utiliser.

PS: Merci à Pierre C pour avoir trouvé comment utiliser la régression linéaire dans OpenOffice.org!

Accompagner une région

Novembre 23rd, 2005

Nous vous avons signalé que nous nous sommes rendu à Radisson et sur la Côte-Nord, nous avons également accompagné l'équipe des animateurs RÉCIT du Bas-du-Fleuve-Gaspésie au cours des dernières semaines. Le présent billet est pour garder une trace de nos actions (bonnes et moins bonnes).

Utilisation des outils réseaux disponibles

Afin de préparer les journées de formation/accompagnement nous utilisons quelques outils de communication avec les animateurs de la région: le courriel (surpris?), le wiki, la vidéoconférence et la téléphonie web. Ceci nous permet de bien saisir les besoins de la région et de mieux préparer nos actions sur le terrain lors de la formation.

Voici quelques traces sur le wiki:
http://recitmst.qc.ca/wikinimst/wakka.php?wiki=FormationSPIPbsl
http://recitmst.qc.ca/wikinimst/wakka.php?wiki=BaieJames2005
http://recitmst.qc.ca/wikinimst/wakka.php?wiki=CoteNord2005

On se déplace

Une fois sur les lieux d'une formation à des enseignants, notre stratégie consiste à vivre sur place la planification d'un projet et une partie de la réalisation (la suite se fait dans l'école/classe). Pour ce qui est de l'objectivation elle se fait à distance (j'en discute plus bas). Donc nous présentons certains outils (SAO, wiki, gestionnaire de contenu, portefolio numérique, robotique, sonde, logiciel de mathématique dynamique...) aux participants afin de leur faire «wouaire» ce qui est possible de faire en MST. Par la suite, nous les lançons dans la découverte de ces outils et la planification d'une situation d'apprentissage. La journée se passe donc principalement mains sur les touches ou encore à jouer avec les gadgets ;o)

Une seule journée n'est par contre pas suffisante :o( Juste pour introduire les outils ci-haut au moins une journée est nécessaire, donc lors d'une 2e journée les profs peuvent commencer à créer une S.A.. Malheureusement, si le groupe de participants est supérieur à 15, la gestion du temps/matériel n'est pas simple.

Après la formation

Habituellement, après la formation, les gens sont surpris de ce qui est disponible (la quantité et la qualité) en MST. On doit donc leur suggérer de cibler un ou deux outils (pas tous) et de prendre leur temps pour se les approprier. On signale aussi que le prof n'a pas à tout savoir (ce qui est impossible) sur les outils TIC pour laisser les élèves les utiliser. Leur rôle en est un d'accompagnement et non de CD-ROM qui a réponse à tout.

De retour dans nos bureaux, nous restons disponibles pour du support virtuel (courriel, wiki, vidéoconférence...) afin d'aider les participants à réaliser leur projets. Nous nous proposons également comme hébergeur pour les sites web de classe si la commission scolaire ne peut le faire.

Nous offrons même régulièrement de retourner dans la région pour une journée de suivi (voir ce qui a marché et ce qui a bogué) afin d'améliorer la S.A. et d'encourager le partage de S.A. entre les profs.

Apprendre

Pour nos prochains coups, il faudra porter attention au fait que si on veut faire travailler des profs en équipe pour développer des projets, l'équipe doit initier le projet ensemble et non en prendre un déjà débuté par un membre de l'équipe.

Formation aux animateurs locaux du RÉCIT

Il nous arrive de plus en plus de nous rendre dans une région et de ne pas rencontrer de profs, mais seulement des animateurs RÉCIT et des conseillers pédagogiques. Une telle formation est fort intéressante car elle permet à ces personnes de prendre du temps (ce qu'ils n'ont pas toujours) pour se former sur une foule de petits trucs utiles et faire leur veille technologique. Encore ici nous utilisons le virtuel pour planifier la formation, pour supporter après également. Personnellement je crois qu'il est important d'augmenter ce genre de formation afin d'outiller les animateurs locaux et CP (la première ligne pour les profs) à accompagner leurs profs en MST.

Finalement

Voilà donc, de façon générale, notre stratégie pour accompagner les animateurs locaux du RÉCIT qui en font la demande. Elle n'est pas parfaite, mais comme nous sommes en apprentissage nous réussirons à l'améliorer d'une formation à l'autre. L'important dans tout ça est que ça sème des graines qui résulteront en des apprentissages en classe par les élèves, on l'espère, dans les prochains mois (années). Nous avons appris à être patient car ce qu'on a fait comme projet il y a 2-3 ans commencent à se vivre dans des classes ajourd'hui. Comme quoi le mijotement c'est payant ;o)

Wiki en pédagogie

Novembre 22nd, 2005

M. François Guité m'a fait découvrir ce texte de Mme Renée Fountain.

J'aime bien ce passage:

To choose the wiki package that will best suit your needs, think about the features you need. Remember, however, that more features mean more complexity. For example, how much text variety should students be offered? Do you need WYSIWYG formatting? While WYSIWYG formatting can be a distraction — since students can get carried away with the formatting rather than concentrating on the content — they are nonetheless used to these features.

et celui-ci ;o)

If you work in the francophone world, two wiki packages integrate almost all of the unique elements outlined above. The first is Wikini MST, adapted for educational use by RÉCIT MST Quebec. This wiki software program allows for the insertion of mathematical symbols, text highlighting and colours, RSS and many other options that are important for educators. Merci mille fois RECITMST [18]!

Le reste du texte est à lire également ;o)

Merci Mme Fountain.

Petit rappel: WikiNIMST est disponible ici.

Côte-Nord Côte-Nord

Novembre 16th, 2005

Pierre et moi sommes présentement à Seven-Island (traduction de l'agente de bord) bloqués dans notre chambre d'hôtel avec comme seul réconfort un jus de pomme ou deux. Bloqué car nous étions sensé nous rendre à Havre-St-Pierre pour souper avec notre ami Dick Perron (du chevreuil fraîchement chassé) mais la neige et le grésil nous retarde un peu dans nos plans. Il est possible que nous partions demain matin si la température le permet.

Hier nous avons rencontré une vingtaine de profs de MST à Baie-Comeau. Une grosse journée où les situations d'apprentissage ouvertes et les outils TIC en MST pleuvaient en abondance ;o) Je crois que Renée Dufour a bien apprécié ce qu'elle a vu. Ouf! Elle veut nous réinviter!

Aujourd'hui à 7-Iles donc, encore des SAO + outils TIC (SPIP, MSTux, Cyberfolio, Wiki, robotique, sondes, microscope numérique, GoeNext, Geogebra, Geolabo...) et aussi voir la partie installation de ces outils réseaux sur un serveur pédagogique.

Fatigue = le mot-clé pour moi en ce moment. Mais satisfaction = sentiment actuel. Bien que nous nous sentons loin de chez nous, nous avons beaucoup de plaisir à accompagner ces animateurs RÉCIT de cette belle région où la distance entre les villages est proportionnelle à la fatigue éprouvée pour passer de un à l'autre en auto le soir ;o)

Plus que 2 dodos avant de pouvoir embrasser mes poules. J'ai hâte!

Blogue communautaire MST, à venir

Novembre 8th, 2005

Un de nos projets au MST cette année est de mettre en place un blogue où le sujet principal est le domaine de la MST. Où les auteurs sont des éducateurs, des conseillers pédagogiques, des animateurs RÉCIT, des...

Dans nos plans, ce blogue devrait déjà être en ligne depuis quelques semaines, mais comme la route (Radisson, Montréal, Rimouski, Sept-Iles en 4 semaines) nous a aspiré ce n'est pas prêt :o(

Nouvel échéancier: début décembre.

Nouveau partenaire: Agence Science-Presse?

Si vous, cher lecteurs, avez des idées ou encore avez le goût de participer à ce futur blogue (qui serait un lieu de réseautage de nos forces MST), n'hésitez pas à nous le faire savoir (en commentant ce billet ou encore par courriel).

Notre étude des blogues se poursuit donc. Nous avons déjà quelques données intéressantes. De plus, l'AQUOPS 2006 sera un lieu où le sujet des blogues sera abordé.

CPE du RÉCIT MST

Novembre 7th, 2005

Le 1er novembre dernier a eu lieu notre Comité de planification et d'évaluation. En résumé c'est notre CA. À chaque fois que j'assiste à une telle rencontre je suis toujours un peu nerveux. Est-ce qu'on est dans la bonne voie? Est-ce qu'on fait notre travail dans le sens qu'on s'attend de nous? Notre rapport est-il suffisamment complet ou trop détaillé?

Encore cette année les membres du comité nous ont appuyé dans nos projets/démarches/visions... Une des membres, qui avait manqué notre dernière rencontre, a trouvé qu'il s'en passe des choses en 1 an en TIC ;o)

Comme à chaque année nous publierons notre rapport annuel 2004-2005 ainsi que notre plan d'action 2005-22062006 sur notre site web.

Pour vous donner une idée de notre plan d'action, voici quelques-uns de nos gros projets pour cette année:
*Blogue: expérimentation/analyse
*Projet École éloignée en réseau à la Baie-James
*Formation à distance ( http://recit.org/formation/ )
*Collaboration avec l'Agence Science-Presse
*Collaboration avec Ministère des ressources naturelles et de la faune.projet météo)
*Documentation GeoNExt et GeoGebra
*MSTux, une nouvelle version

Nous continuons aussi ce que nous avons débuté au cours des dernières années.

Un gros merci à notre coordonnatrice, Mme Marie Labbé, pour son support et ses encouragements.