Je lis un livre publié en 1981. Emprunté pour la première et dernière fois en 2000. Dans les marges se trouvent les commentaires de mon ancien collègue prof d'anglais. C'est comme si le livre était un blogue et ses pattes de mouche au stylo, les commentaires.

un livre 2.0

En lisant à la fois le texte du livre et les commentaires de mon ancien collègue, je vis une expérience intellectuelle enrichie. J'ajoute l'affection que j'avais pour ce type. Je le connaissais, nous avions souvent les mêmes élèves et réchauffions notre lunch dans le même micro-ondes. L'affectif enrichit d'autant plus ma lecture.

C'est très 2.0 "tout" ça! C'est pourtant un bon vieux bouquin de papier. En passant, même si cet ouvrage date de milleneufs'en-fait-plus, je le recommander chaudement.

Le livre? Oh... c'est presque secondaire... C'est "Jaillissement de l'esprit" par Seymour Papert: un des fondateurs du Logo et un des farfelus derrière le projet Un Portable Par Enfant (OLPC). Il contribue lui aussi à faire du mathophobe en moi un mathophile. D'autant plus qu'il semble convaincu, comme moi, que la meilleure manière de tuer l'amour de la mathématique, c'est en se servant d'un papier et d'un crayon.

Jaillissement de l'esprit