Martin Bérubé me posait de belles questions ce matin. La discussion a commencé dans un billet sur la différence de nos tâches. On pourrait poser une première grande question: comment peut-on expliquer les différences dans les tâches des animateurs de RECIT?

En discutant, une autre grande question est venue hanter la première. Lorsque l'on discute avec les autres animateurs, on se fait demander: t'es à combier de pourcent? Les réponses sont parfois étonnantes autant par les animateurs locaux que les nationaux. Nous comprennons tous le financement et certains milieux sont vraiment sous-représentés lorsque l'on compare le financement versus le pourcentage de tâche. Et c'est le cas également pour les nationaux!

Prenons un exemple simple. La commission scolaire X recoit une subvention d'environ 150 000$. Comment se fait-il qu'il n'y ait qu'un seul animateur du RÉCIT à 70%

Food for thought my friends!