Catégorie: "Partage"

Issue time10:17, par Pierre Lachance  
Catégories: Partage

Voici la version 0.1 de l'affiche pour faire connaître EnDirect.

Des suggestions, utilisez les commentaires ci-dessous. Merci.

Source OOo Draw.

En Direct

Issue time09:59, par PierreC  
Catégories: Logiciels, Bloguons, Formation, Partage

Le service national MST a offert hier une belle journée de formation sur Scratch à la commission scolaire des Hautes-Rivières. Ce qui devait être une petite formation "locale" s'est transformée en une "grosse" formation régionale où se sont côtoyés enseignant(e)s, conseillers(ères) pédagogiques, animateurs(trices) du RÉCIT. Bref, une journée où le plaisir et l'apprentissage se sont entremêlés et qui a permis à plus de vingt personnes de découvrir ce fantastique outil.

Un gros MERCI à André-Paul Bouchard, service local du RÉCIT pour son accueil et à toute l'équipe de la CS des Hautes-Rivières (Service national FP). Ce fut une journée fort agréable et j'espère que nous pourrons réitérer et poursuivre ce beau travail!

On se revoir à la journée TIC en Montérégie pour une autre session de Scratch!


>
Issue time09:46, par Pierre Lachance  
Catégories: Bloguons, Partage, Veille

Vous connaissez probablement Twitter, un outil de microblogue (le blogue n'étant pas un outil où tout le monde y trouve de l'intérêt) qui permet de laisser de courts messages (140 caractères et moins) à votre communauté (autres utilisateurs qui suivent votre profil).

Un des avantages de ce mode de communication (Web 2.0) est de pouvoir former cette communauté justement. Donc, on pourra par la suite apprendre/interagir/communiquer avec cette communauté.

Twitter fonctionne très bien, mais (il y a un MAIS) c'est un service offert par une entreprise externe, ce qui implique quelques points négatifs (à mon avis) comme par exemple le fait qu'on ne sait pas ce que la cie fait des données, c'est un service anglophone, etc. De plus, Twitter est ouvert à tous, même pour les internautes à «très faible valeur pédagogique». Donc, avant de faire twitter des élèves sur Twitter, j'y penserais deux fois.

Grâce à une application du nom de Statusnet, nous avons démarré un service de microblogue plus fermé (pour l'éducation) qui offre la garanti que les données ne seront pas vendues (lire http://recit.org/endirect/doc/privacy) et qui tente d'encadrer quelque peu l'utilisation de l'outil.

Ce service se nomme: EnDirect et vous pouvez le trouver à cette adresse http://recit.org/endirect/.

L'inscription se fait par invitation (pour limiter justement la communauté), donc si vous êtes membres vous pouvez inviter d'autres personnes en lien avec l'éducation. Si vous n'êtes pas membre et que vous désirez le devenir, contacter pierres@recitmst.qc.ca.

Pour plus de détails: http://recit.org/ul/p3.

Venez apprendre/partager/communiquer avec nous!

Note pour le RÉCIT: Un groupe pour nous existe: http://recit.org/endirect/group/recit, venez vous réseauter.

Issue time09:24, par PierreC  
Catégories: Logiciels, Réflexions, Partage, Veille

AlgoBox est un logiciel libre, multi-plateforme et gratuit d'aide à l'élaboration et à l'exécution d'algorithmes.

- Le code de l'algorithme est construit à partir d'un mini-langage algorithmique ("pseudo-code") qui se veut simple à comprendre et à utiliser (mis à part les fonctions mathématiques, les instructions sont en français). L'utilisateur n'a donc pas à apprendre toute une syntaxe complexe.
- Le code de l'algorithme se construit pas à pas de façon hiérarchique et structurée grâce à des instructions de base que l'on insère en cliquant sur les boutons de l'interface : l'utilisateur se concentre ainsi sur l'algorithme lui-même et il est fortement incité, par le fonctionnement même du programme, à faire preuve d'un minimum de rigueur. AlgoBox n'utilise pas un éditeur de texte classique et une grande partie du code est inséré automatiquement : l'activité de l'utilisateur consiste donc plus à réfléchir aux instructions qu'il doit utiliser qu'à aligner des lignes de code.
- Tous les algorithmes élaborés dans la fenêtre principale du programme peuvent être exécutés et testés en deux clics.
- Des exemples d'algorithme sont fournis avec le programme (menu "Fichier" -> ouvrir un exemple) :
- les exemples dont le nom débute par "prof" ont uniquement pour but de montrer les possibilités du logiciel et dépassent pour certains les objectifs du programme de seconde
- les exemples dont le nom débute par "eleve" correspondent eux à ce qui pourrait être demandé à un élève de seconde dans le cadre du programme.
- En plus d'une sauvegarde classique, le code l'algorithme peut être imprimé et exporté sous forme de fichier texte. (pour les professeurs, il est aussi possible d'exporter le code de l'algorithme sous la forme d'un document LaTeX)
- L'algorithme peut aussi être exporté sous la forme d'une page web autonome dans laquelle il est possible de l'exécuter (cette page web étant en fait une copie conforme de la fenêtre de test du programme). Les algorithmes élaborés peuvent donc être très facilement inclus dans des sites internet.
- AlgoBox fonctionne de façon totalement autonome et ne nécessite aucune installation complexe d'environnement de programmation.Le programme existe pour les systèmes Linux, MacOsX et Windows et peut-être installé facilement sur les postes personnels des élèves et des professeurs : il ne nécessite l'installation d'aucun programme supplémentaire. (il peut aussi être installé sur les postes d'un réseau pédagogique sans droits d'administrateurs et il peut fonctionner sur une clef USB )

Une animation flash présentant le fonctionnement d'AlgoBox sur un exemple simple est disponible ici.

Un tutoriel d'initiation à l'algorithmique avec AlgoBox est disponible ici.

Mon premier algorithme simple ici: la somme des 10 premiers nombres de 0 à 10.

Pour en savoir plus, cliquez ici pour le site officiel.

Bonne découverte!

Issue time12:07, par Pierre Lachance  
Catégories: Partage

Et voilà! On y est. Les ressources du RÉCIT sont à présent centralisées et classées par mots-clés afin d'aider (c'est le but, l'atteignons-nous?) les enseignants désireux d'intégrer les TIC dans l'apprentissage des élèves à les trouver.

Ressources du RÉCIT

Déjà plus de 130 ressources référencées dans le site (majoritairement par les services nationaux pour l'instant) par les utilisateurs. Si vous êtes du RÉCIT et que vous désirez référencer vos travaux, contactez-nous pour le mot de passe (utile pour se créer un compte dans le site).

Pourquoi cet outil centralisé puisque toutes ces ressources existent sur les divers sites des animateurs du RÉCIT? Le Web est vaste, les sites des membres du RÉCIT sont tous différents les uns des autres, donc demandent un temps d'appropriation pour y naviguer efficacement. Ce qui est souvent trop long pour un internaute. C'est pourquoi nous avons mis en place le site de ressources.

Une page pour aider à l'utilisation (et navigation) du site.

Bonne découverte à toutes et tous!

Issue time18:16, par PierreC  
Catégories: Logiciels, Partage, Veille

Par Michael Haupt, traduction par Pierre Couillard
Post Original: http://haupz.blogspot.com/2008/11/its-alive.html

Le robot dans cette image se déplace jusqu'à ce qu'il frappe un obstacle. par la suite, il recule, se tourne et reprend son déplacement.

"Voyons, c'est facile à faire tout ça dans l'environnement de programmation NXT afin qu'un robot réussisse cette tâche..." me direz-vous.

Vous avez raison... mais si vous cliquez sur l'image afin de l'agrandir, vous verrez en arrière-plan quelque chose d'intéressant: on y affiche une fenêtre Squeak et c'est dans cet environnement de programmation que le robot évolue!

De plus, le robot fait tourner une petite machine virtuelle Smalltalk, et l'application est seulement une partie de l'image Smalltalk exécutée par cette machine virtuelle dans le robot. Aucune télécommande, mesure de contrôle, d'utilitaire externe... le robot comprend le Smalltalk!

On appelle cela NXTalk, et Martin Beck développe cet environnement dans une recherche pour sa maîtrise.

On s'attend à ce que M.Beck offre au cours de la prochaine année une image pour expérimenter le tout.

Squeak évolue continuellement!

Issue time17:07, par PierreC  
Catégories: Bloguons, Partage, Veille

La technologie arrive à peine dans nos classes que certains chercheurs poussent l'interaction de la classe un peu plus loin... Voici la technologie g-speak développé par Oblong Industries.

Si vous voulez apprécier "cette folie", n'hésitez pas à écoutez ce vidéo en plein écran...


De quoi rêver...

Issue time17:08, par PierreC  
Catégories: Logiciels, Partage, Veille

MuseScore est un éditeur WYSIWYG de partitions multiplateforme sous licence GNU GPL. Quelques précisions:

  • WYSIWYG, Les notes sont saisies sur une "partition virtuelle"
  • Un nombre illimité de portées
  • Jusqu'à 4 voix par portée
  • Saisie des notes facile et rapide avec la souris, le clavier ou un clavier MIDI
  • Séquenceur intégré et le synthétiseur logiciel FluidSynth
  • Import et export du format MusicXml et des fichiers MIDI standards
  • Code indépendant de la plateforme, binaires pour Linux et Windows
  • Licence GNU GPL

David Bolton a rédigé une étude comparative de MuseScore et Finale Notepad. Fonctionnalité par fonctionnalité, il compare ces deux logiciels d'édition de partitions. Au moment, où Make Music annonce que Finale Notepad 2009 sera payant à sa sortie ($9.95) alors que la version 2008 était gratuite, jugez par vous même quel éditeur vous adopterez : MuseScore vs Finale Notepad (en anglais).

Pour le tableau en français, vous avez le tout ici.

Le code de MuseScore est multi-plateforme mais l'équipe recherche un développeur Mac OS pour compiler et débugger le version Mac OS de MuseScore. Un volontaire ?

Vous trouverez MuseScore ici (Linux et Windows).

Analyse sur le site MusicTechnology (en anglais).

Pour les musiciens "libres" du réseau, vous avez un outil très intéressant à votre «portée»!

Issue time10:45, par PierreC  
Catégories: Logiciels, Formation, Réflexions, Partage, Veille

Image_Scratch
Depuis environ 18 mois, le Service national du RÉCIT MST s'intéresse beaucoup aux outils initiant tôt les jeunes élèves à la programmation. Certains outils favorisent grandement la rigueur, la structure et la créativité. Le RÉCIT MST a opté depuis quelques mois vers un environnement stimulant pour les enfants : Scratch, développé par le MIT Media Lab.

Scratch est un nouvel environnement de programmation qui permet à l'enfant de créer – tout facilement – ses propres histoires, animations et oeuvres interactives et qui lui permet additionnellement de les publier facilement sur le Web.

Scratch est développé pour aider les jeunes (à partir de 8 ans) de relever les défis du 21ème siécle. En travaillant avec des projets Scratch, ils s'initient aux concepts mathematiques élémentaires et assimilent une compréhension intéressante du processus de création et du design de logiciel. Ils apprennent à «parler» à la machine et décident eux-mêmes de ce qu'elle accomplira pour eux.

Plusieurs services locaux se sont formés et expérimentés Scratch dans leurs milieux et ils ont découvert la puissance de ce logiciel de programmation.

Scratch 1.3: les nouveautés
Il est maintenant possible de télécharger depuis ce matin la nouvelle mouture du logiciel. Voici en rafale quelques nouveautés du logiciel:

  • Internationalisation et meilleure uniformité pour les traductions
  • Apparition de nouvelles briques de programmation
    • Variables et chaînes de caractères
    • Création de liste d'items
  • Amélioration de l'interface
    • Possibilité de placer des commentaires dans ses scripts
    • Amélioration de l'éditeur graphique pouvant maintenant accéder aux fontes de votre système

Vous trouverez ici une description complète des améliorations.

est téléchargeable ici.

Du matériel de formation en français est disponible ici.

Dans la foulée du Web 2.0, nous avons un espace de co-construction qui est disponible pour la communauté francophone.

N'hésitez pas! Venez Scratcher!!
Issue time17:12, par François Rivest  
Catégories: Bloguons, Partage

Québec nous en avait donné le goût. Cette année, le 514 se lance dans la 3e édition du Camp TIC. Au moment d'écrire ce petit billet, nous avons terminé l'installation matérielle. Louise Sarrasin et Pierre Poulin, un enseignant de la CSPI qui vient nous prêter main forte sont installés pour préparer une autre balado et un autre article pour le site central.

La moitié des collègues en est à prendre possession d'une chambre. Avant d'aller souper à 18h, nous allons compulser une courte réunion pour nous rappeler ce que nous faisons demain quand les participants vont arriver. Bon camp au 418 et au 514!!!

P.S.: Deux amis du RÉCIT FGA vont venir voir ça de près demain et mercredi. La contagion se poursuit-elle?