Depuis le retour en classe, il y a déjà 5 participants du dernier Camp TIC sur 20 dans ma CS qui m'ont demandé un coup de main. Par courriel, par téléphone et en personne, on vient me parler d'idées folles, de projets variés, d'inquiétudes écrapouties, etc.

Je trouve que c'est très stimulant! Je perçois cette effervescence comme une retombée fort positive du temps et des sommes consacrés au Camp TIC. Ce qui me ravit, c'est qu'on me propose de toucher à d'autres technologies et logiciels que ceux présentés lors du camp. Une autre de mes interprétations, c'est que nous avons réussi, dans une certaine mesure, à contribuer à rendre des participants critiques face à l'offre technologique et à les rendre libres du syndrôme "mettre-au-propre-avec-le-traitement-de-texte".

Ma réflexion n'est pas complète mais je tenais à partager les fragments que j'avais sur le bout des sourcils.