Un courriel de Stéphane Lavoie me fait connaître ce tableau qui peut être utile lors de formation en lien avec l'«intégration» des TIC dans l'apprentissage des élèves.

<Courriel>

Quelle est la différence entre l’utilisation de la technologie et l’intégration de la technologie par un enseignant dans le cadre de ses activités d’enseignement? La réponse à cette question peut se trouver au travers ce tableau comparatif d’Aditi Rao pris sur Teachbytes (que j’ai librement traduit) :

 

Utiliser la technologie

Intégrer la technologie

L'utilisation des TIC est aléatoire, arbitraire et souvent réfléchie après coup.

Les TIC sont planifiées et utilisées pour une raison.

Les TIC sont rares ou utilisées sporadiquement en classe.

Les TIC sont une partie intégrante de l'environnement de la classe.

Les TIC sont utilisées uniquement pour le principe d'utiliser les technologies.

Les TIC sont utilisées pour soutenir les attentes de fin de cours.

Les TIC sont utilisées pour passer de la matière aux élèves.

Les TIC sont utilisées pour engager les élèves avec le contenu.

Les TIC sont utilisées principalement par l'enseignant.

Les TIC sont utilisées principalement par les élèves.

L'attention est centrée sur l'utilisation des TIC.

L'attention est centrée sur l'utilisation des TIC pour créer et développer de nouveaux processus réflexifs.

Le temps est dévolu à apprendre à utiliser les TIC.

Le temps est dévolu à utiliser les TIC pour apprendre.

Les TIC sont utilisées pour réaliser des tâches de bas niveau (selon la taxonomie de Bloom).

Les TIC sont utilisées pour favoriser le développement des habiletés de haut niveau.

Les TIC sont utilisées par des individus travaillant seuls.

Les TIC facilitent la collaboration dans et à l'extérieur de la classe.

Les TIC sont utilisées pour faciliter des activités réalisables sans technologies.

Les TIC sont utilisées pour faciliter des activités qui seraient difficilement réalisables (voire impossibles) sans les technologies.

Les TIC sont utilisées pour livrer de l'information.

Les TIC sont utilisées pour construire les savoirs.

Les TIC sont périphériques à l'activité d'apprentissage.

Les TIC sont essentielles aux activités d'apprentissage.

 

 

 Tableau mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons By-NC-SA 3.0

Il s’agit d’une reprise de cet article. Et bien que tout ne soit pas blanc ou noir comme semble le dépeindre ce tableau (je vous cite à cet effet Maupassant : « Le regard moderne sait voir la gamme infinie des nuances. »), il peut très certainement agir comme déclencheur pour une bonne discussion avec vos collègues, la direction et les enseignants.

J’aime particulièrement la septième. Et vous?

</courriel>

 

Merci Stéphane pour la traduction!

PS: Le modèle SAMR illustre, selon moi. les effets/impacts possibles de l'«intégration» des TIC dans l'apprentissage des élèves: http://recit.qc.ca/article/le-mod%C3%A8le-samr

 

Mise à jour 6 mai 2013:

Intégrer: «Placer quelque chose dans un ensemble de telle sorte qu'il semble lui appartenir, qu'il soit en harmonie avec les autres éléments»

Source: http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/int%C3%A9grer/43537?q=int%C3%A9grer#43458

Ce terme représente bien le but de mes formations, que l'enseignant (qui fait déjà de belles/bonnes choses en classe) sélectionne des outils (TIC ou non) selon la tâche (l'action pédagogique) pour atteindre ses objectifs/buts/intentions...

Oui les TIC, mais pas tout le temps et pour tout.