Réaliser des projets intégrant les TIC avec le Musée - Atelier 3103

Avril 4th, 2008

Notes personnelles:

Animateur:
Georges Normand, directeur pédagogique au Musée de la civilisation.

But de l'atelier:
Présentation des services du Musée de la civilisation au niveau de la pédagogie.

Site Web du Musée de la civilisation de Québec
.

Le Musée a mis en place un service pédagogique pour rejoindre les jeunes.

Rubrique pour la pédagogie: Ressources pédagogiques.

La difficulté majeur, c'est que les classes arrivaient préparé à environ 12%. Les enseignants avaient peu de temps pour préparer les élèves. Comment développer des points d'attraction pour que les élèves retirent une plus-value lors de la visite.

Le site Web met des formulaires d'autorisation à faire signer par les parents pour réaliser la visite planifiée.

Jeux pour comprendre l'apprentissage qui peut être réalisé avant la visite au Musée:
- Péril au Musée du Gardetant.

Volonté de compréhension mutuelle entre les enseignants et le Musée dans un contexte d'ouverture sur la culture.

Le concept du centre muséo-pédagogique:

Afin d’appuyer l’enseignant dans son rôle de passeur culturel, le Musée de la civilisation a créé le Centre muséopédagogique, cherchant ainsi à maximiser le potentiel culturel et éducatif de l’institution. Ce laboratoire d’expérimentation en muséopédagogie offre aux enseignants l’opportunité de concevoir des situations d’apprentissage mobilisant diverses ressources du Musée. Le Centre ouvre une avenue inédite de perfectionnement aux enseignants de première ligne du primaire, du secondaire et du collégial qui, en s’engageant dans un processus professionnel de formation continue, entendent rehausser la dimension culturelle de leur enseignement

L'enseignant s'engage dans un processus de formation sur trois ans à développer ses habiletés à développer l'aspect culturel. L'enseignant devient membre du Musée.

Développement d'une communauté apprenante:

Jean-Pierre Verville, professeur d'éthique et culture religieuse, Polyvalente de L'Ancienne-Lorette
Projet : conception et mise sur pied d'un musée-classe de l'Humanité dans leur école avec la collaboration de la Commission scolaire des Découvreurs
Quand la culture entre dans la classe...

« Grâce au Centre muséopédagogique, il me devient plus facile d'instaurer le Musée de l'Humanité dans ma classe. Cette collaboration me permet d'exploiter la culture pour établir des ressources pédagogiques innovatrices et ce, en pouvant compter sur l'expertise de plusieurs professionnels. Il devient agréable de concevoir des situations pédagogiques en sachant que je peux étaler sur trois années la réalisation de mon projet. Cette façon de concevoir la création est précieuse, je peux ainsi voir grand, me sentir compétent à franchir les barrières de l'innovation... Le Centre muséopédagogique est un espace dans lequel la culture est transmise comme une sagesse. Les rencontres avec les différents intervenants me stimulent à mieux définir mon rôle de passeur culturel. »

UNESCO: Favoriser la formation continue des enseignants. L'organisation propose une façon de faire pour y arriver. Il propose de travailler en partenariat avec des organismes du milieu et de sortir de l'isolement.

3 000$ pour trois ans pour participer à la communauté d'apprentissage; ce qui n'inclus pas les libérations (9 jours sur trois ans):crazy: (Il ne doit pas y avoir foule à la porte du Musée).

Le Cyberportfolio inclus des indicateurs de réussite afin d'évaluer l'évolution des habiletés des enseignants.

Une salle de rédaction en logiciels libres - Atelier 2209

Avril 3rd, 2008

Notes personnelles:

Animateur: Patrick Beaupré, École Amos, Montréal-Nord et École Ferland de Saint-Léonard. Ce sont des écoles de raccrocheurs.

Présentation de la vidéo de Sébastien Stasse "Comme hier" (Encore une fois, et c'est tant mieux!).

Présentation de la philosophie des logiciels libres et des raisons qui motivent le choix de ceux-ci.

Logiciels libres et pédagogies: Pourquoi?

* Utilisation du CD de Colibris (GRICS)
Les élèves ont légalement installés les logiciels sur leur ordinateur à la maison. L'enseignant (l'animateur) éduque donc ses élèves aux droits d'auteur et à l'utilisation légale des TIC.

Belle comparaison: Est-ce que le patissier du restaurant donne sa recette lorsqu'il vous sert une portion de son gâteau?

Réflexion personnelle
: Le discours du "logiciel libre" poursuit tranquillement, mais inéluctablement son chemin en éducation.

Deux règles dans sa classe:
- Vous ne remettez rien que ne ne pourrais pas montrer à votre mère.
- Pas d'armes

Avec cette clientèle, il faut être prêt à faire face à la musique; avoir une bonne zone de confort pédagogique.

Tout d'abord, l'apprentissage du traitement de texte Open Office par la réalisation d'un travail de recherche en insérant des images et des tableaux.

Par la suite, réalisation d'une présentation et enfin, ils dictent une nouvelle avec Audacity.

L'enseignant termine en proposant un montage avec Movie Maker.:oops: Constat! L'enseignant a une bonne "autonomie professionnelle" puisqu'il a fait le choix d'utiliser des logiciels libres de droits; il a l'autonomie professionnelle de choisir son matériel didactique.

Autres projets:

- Réalisation de bandes dessinées grâce au traitement de texte et un logiciel de traitement de l'image.

- Réalisation d'un film à partir de la bande dessinée.

- Pour faire l'apprentissage de GIMP, il faut qu'ils fassent un montage avec leur figure qu'ils superposent à une vedette.

- Réalisation de publicités: Réaliser une pub avec les calques dans GIMP.

- Utilisation de jamendo.com et de Free play Music:roll: pour faire des montages audios.


Note importante
: Free play music autorise l'utilisation des trames sonores mais uniquement dans l'école. Ça coute 125$ par année pour une utilisation sur un site Web :-/

Addenda: Blogue de l'enseignant

Du tableau noir au "cyber-tableau" - Atelier 1105

Avril 3rd, 2008

Il s'agit de notes prises lors de l'atelier.

Atelier présentant une expérimentation de Skype à la Commission scolaire de Pierre-Neveu.

Alain Pothier, animateur au Service local du RECIT.
Myriam Thomas, enseignante au primaire à l'École St-Eugène.
Janick Fleurant, enseignante

Il s'agit d'un projet en développement.

Page web du projet

Logiciel de vidéoconférence sketch pad, service inclus dans Skype.

Projet de Alain qui voulait expérimenter la vidéo-conférence en lien avec l'univers social (géographie). Le projet a ensuite évolué en mathématique et le français.

Avec ce type de projet, il arrive qu'il y ait des pépins techniques; comme avec n'importe quel logiciel.

Difficulté aussi d'arrimer l'horaire des deux classes participantes.

Difficulté de Sketch pad: Il ne faut pas oublier de cliquer les paramètres pour utiliser l'application avec Skype, sinon il n'est pas possible d'utiliser l'outil.

Les élèves ont installé Skype à la maison puisqu'il est gratuit. Il est possible de présumer qu'ils utilisent l'outil en dehors de la classe. Donc, l'outil favorise la communication et la télécollaboration; ce qui change la façon d'enseigner.

Skype demeure sécuritaire car il faut accepter d'échanger avec d'autres personnes. C'est une bonne occasion d'éduquer les élèves à une utilisation adéquate des outils de communication.

Le projet suscite la motivation des élèves et permet le développement des compétences.

Interaction intéressante entre une école de la ville et une école de la campagne.

Tutoriel sur Skype: Vodeclic.

Expérimentation: Échanges avec des élèves de la classe de St-Eugène.

Aspect intéressant pour la compétence en anglais de communiquer.

Lors de l'expérimentation, nous avons joué à "Fais-moi un dessin".
- Premier dessin: Une maison.
- Second dessin: Une voiture.

Il est possible d'installer un fond d'écran sur Sketch pad; par exemple, une carte géographique. Il est possible d'utiliser une bulle, d'identifier un édifice et de demander aux élèves de l'autre école de positionner l'édifice sur la carte.

Autre projet intéressant: Interprétation de photographie prise à des années différentes. Il est possible de demander aux élèves d'établir les similitudes (points verts) et les différences (points rouges).

Il y a quelques difficultés techniques lors de l'installation de Skype et de Sketch Pad qui est un extra. Il est possible de paramétrer Skype pour augmenter la sécurité.

Voki!

Mars 30th, 2008

La nécessité d'innover lorsque l'on intègre les TIC

Mars 27th, 2008

J'ai lu l'article de M. Robert Bibeau paru dans la dernière édition de "Vie pédagogique"(Les technologies de l’information et de la communication peuvent contribuer à améliorer les résultats scolaires des élèves).

D'entrée de jeu, M. Bibeau explique qu'il faut innover lorsque l'on intègre les TIC:

"Une façon de changer sa façon d’enseigner consiste à intégrer les technologies numériques à ses activités pédagogiques. Mais il faut se rappeler que changer, ce n’est pas innover. Pour qu’il y ait innovation, l’intégration des TIC doit favoriser le développement de l’une ou de plusieurs des pratiques suivantes :

* multiplier les contacts enseignants-élèves en présentiel ou à distance;
* favoriser des attentes élevées de la part des élèves;
* soutenir l’apprentissage réactif, proactif ou interactif;
* faciliter une rétroaction immédiate et efficace;
* améliorer et augmenter le temps d’étude et de lecture;
* encourager les talents diversifiés;
* valoriser la coopération entre les élèves.

Si l’usage des TIC ne favorise pas le développement de l’un ou l’autre de ces principes, alors il y a changement, mais il n’y a pas innovation pédagogique."

Je vous dirais que cet argument m'agresse comme conseiller pédagogique TIC et animateur du Service local du RECIT.

Une bonne partie de mon travail consiste à rassurer les enseignants sur le fait que c'est facilitant d'utiliser les TIC pour faire réaliser des apprentissages aux élèves. Ce propos de M. Bibeau ne fait que donner des munitions aux gens qui sont contre l'intégration des TIC en éducation. Tenir un tel propos ne fera que faire reculer la cause.

Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'innover pour intégrer les TIC. Comme spécifié dans la compétence professionnelle à intégrer les TIC en formation initiale, je pense que les TIC sont une approche à intégrer dans sa palette de stratégies d'enseignement/apprentissage et que l'innovation n'est surtout pas une condition sine qua non de l'utilisation de cette stratégie.

trois brochures de l’UNESCO sur les standards de compétences TIC des enseignants

Mars 19th, 2008

Repéré ce matin sur le blogue de "Savoirs en réseau"; Question de me garder une trace.

- Standards de compétences TIC des enseignants
* Cadre d’action
expose la philosophie, la structure et la démarche du projet.
* Modules des standards de compétences
présente les composantes de la réforme de l’éducation selon différentes approches politiques.
* Directives de mise en œuvre
fournit une description détaillée des compétences spécifiques que doivent acquérir les enseignants au sein de chaque ensemble ou module de compétences.

Une vitrine professionnelle!

Mars 13th, 2008

Comme vous le savez, je suis un inconditionnel de Netvibes. Depuis un certain temps, l'application Web affichait une boîte de dialogue pour faire la promotion de sa nouvelle mouture "Ginger". Bien que cela soit agaçant, je passais outre et je consultais mon agrégateur en ligne; me demandant bien ce que pouvait m'offrir cette nouvelle version. Le temps étant une denrée précieuse, je n'avais pas priorisé le fait de m'accorder quelques minutes pour faire la transition.

J'ai pris le temps hier soir d'explorer et je suis agréablement surpris! L'application Web offre deux nouveautés majeures selon moi:

- Il est possible de connaître du premier coup d'oeil le moment où a été publié un billet ou un article; ce qui facilite la veille.

- Ginger donne la possibilité d'afficher une page publique des différents sites Web surveillés grâce à un fil RSS. Ainsi, ma communauté virtuelle peut accéder à une partie de ma veille techno-pédagogique, celle que je veux bien partager.

Vous trouverez alors ma vitrine professionnelle ici.

Bonne consultation.

Plaidoyer pour l'intégration des TIC en pédagogie

Mars 12th, 2008

Il faut parfois se méfier de l'information que l'on retrouve dans Internet. À être trop critique, je me suis fait avoir!

Google Alerte m'a référé ce texte ce matin: Enseignement et Formation : jeux et enjeux sérieux qui méritent plus d’attention.

J'ai arrêté presque tout de suite ma lecture après avoir lu qui était l'auteur!
Salah Chakor, Ecrivain et consultant en tourisme. Qu'est-ce que ce monsieur a-t-il bien à dire sur le sujet?

J'hésite à dire qu'il s'agit d'une intuition (mon côté analytique et pragmatique s'y refuse), mais j'ai gardé la page dans un onglet de mon fureteur.

Je viens tout juste de finir la lecture de l'article et je suis subjugué! Il s'agit en fait d'un plaidoyer, d'une synthèse des raisons pour lesquelles nous devrions intégrer les TIC en pédagogie.

Voici un extrait:

La curiosité fait partie des qualités des apprenants avertis qui savent tirer profit des jeux sérieux dédiés à la formation par apprentissage.
Marketing : facteur de cohérence dans la production de cours en formation professionnelle dans les métiers constituant les composantes d’une économie de l’opposition à une économie de la contribution.
L’éducation sous cette forme n’est possible que par le mode de formation par approche par compétences, qui demande une implication des apprenants en tant qu’architecte de la construction de leur propre savoir. Ce qui demande aussi que cette architecture de la formation tienne compte de toutes les composantes modernes de la pédagogie et de la didactique afin de mieux accompagner l’évolution socioéducative des jeunes.
L’éducation aux usages des technologies de communication devient nécessaire et urgente. Il s’agit de faire évoluer les jeunes d’une culture de loisirs numériques à une culture d’apprentissage numérique. Un défi qui aide à réduire le malaise entre professeurs et élèves à propos de ces outils.

À moins qu'une overdose de café me fasse déliré, c'est à lire absolument!

Un portfolio de présentation professionnel

Mars 11th, 2008

Dimanche dernier, mon bon ami François m'a fait découvrir SecondBrain dans ce billet.

D'après ce que j'ai compris de cette application (je ne suis pas familier avec la langue de Shakespeare), il est possible de s'en servir pour partager ses signets (ou favoris, c'est selon) dans Internet. Mais, la particularité qui m'a le plus frappé, c'est qu'il est possible d'y verser l'information concernant les traces numériques que je peux laisser dans Internet. Tous les fichiers déposés sur les del.icio.us, les Flickr, les Google Docs ou encore YouTube et bien d'autres services que je n'ai pas encore expérimenté, peuvent être référencés à l'aide de cette application Web. Pour vous en assurer, vous pouvez consulter ce que j'appelle maintenant mon portfolio de présentation professionnel. Vous y retrouverez toutes mes contributions, ou celles où j'ai participé, dans Internet. C'est vraiment intéressant comme application; en tout cas, pour moi.

Malheureusement, l'application est en anglais uniquement :( ... Pour l'instant, j'espère!

20 Conseils pour favoriser le développement professionnel des enseignants à intégrer les TIC

Mars 7th, 2008

Lien: http://www.guide2digitallearning.com/professional_development/20_tips_professional_development

Pierre Couillard, du Service national du RECIT, domaine de la mathématique, de la science et de la technologie m'a fait découvrir ce texte cette semaine. Je me suis dit qu'il serait pertinent de le traduire. Puisque je ne suis pas un expert de la langue de Shakespeare, je vous invite à apporter les correctifs nécessaires sur mon wiki!
-------------------------------------------------
Écrit par Judy Salpeter
Pour Technology & Learning
Librement traduit de l'anglais: 20 Tips for Professional Development

1. Soyez conscient qu'il existe des apprenants réticents. Soyez à l'écoute de à chaque apprenant et ayez une oreille attentive à ses croyances et besoins. Essayez de vous abstenir de porter un jugement rapide. Le changement prend du temps et le rythme est différent pour chacun.

2. Gardez le tout concret. Développez toutes les opportunités d'apprentissage autour de projets, de standards et d'objectifs. La technologie apparaît de plus en plus intégrée et concrète aux enseignants si ces derniers peuvent voir l'apport des TIC dans leur contexte et dans le cadre des programmes d'études.

3. Assurez-vous que les cadres scolaires sont partie prenante Ne limitez pas les possibilités de croissance professionnelle qu'aux enseignants de votre école. Les histoires à succès ont obtenu le support des cadres scolaires.

4. Ne touchez pas à la souris. Expliquez le processus et jouez un rôle d'accompagnateur lorsque les apprenants sont réticents à développer leur compétence à intégrer les TIC. Résister à la tentation d'intervenir et de leur montrer comment faire.

5. Formez des communautés d'apprentissage restreintes. Proposez des séances de perfectionnement professionnel avec des petits groupes qui se réunissent chaque semaine, et permettez aux participants de développer un vocabulaire partagé et une compréhension commune nécessaires à l'acquisition de nouvelles connaissances et de nouvelles habiletés. Chaque mois, proposez l'organisation d'une réunion (virtuelle ou en présentiel) des petits groupes des différentes écoles que vous accompagnez et qui échangent sur des centres d'intérêt ou des projets partagés.

6. Fournissez d'autres possibilités de travail en équipe. Les enseignants ont tendance à s'isoler dans leurs salles de classe, ils ne sont pas au courant de ce qui se passe dans la salle de classe voisine. Encouragez ceux du même niveau (du même cycle) ou évoluant dans la même discipline pour s'approprier de manière collaborative le programme de formation.

7. Identifiez les mentors. Identifiez les enseignants, les étudiants et les spécialistes du curriculum qui peuvent soutenir et aider les enseignants dans leur salle de classe, pendant les temps de préparation ou après l'école. Ceux-ci peuvent devenir des modèles en matière d'intégration des TIC en pédagogie parce qu'ils peuvent être rétroactifs et donner des conseils sur une variété de sujets.

8. Soutenez les mentors. Agissez avec vos mentors comme un entraîneur qui peut observer, planifier, modéliser et fournir une rétroaction sur ses projets et ses compétences en leadership autant en présenciel qu'en ligne.

9. Utilisez la technologie pour animer la communauté d'apprentissage. Une série de débats en ligne, des activités et des ressources sont des moyens qui peuvent être utilisés pour encourager virtuellement la poursuite des discussions en cours au sujet de questions soulevées lors de séances de perfectionnement professionnel.

10. Variez l'utilisation des outils de perfectionnement professionnel en ligne. Les outils asynchrones tels que les fils de discussion, les listes de diffusions, et les archives sur le Web sont faciles à utiliser pour la plupart des apprenants et permettent d'être disponibles en tous lieux et à toute heure lorsque les éducateurs ont besoin pour réaliser leur apprentissage. D'autre part, les outils d'échange synchrones en ligne comme le clavardage, la messagerie instantanée, la visioconférence, le travail collaboratif et le travail de groupe sont efficaces pour réaliser des réunions virtuelles autour de débats, d'événements locaux, et d'interviews d'experts .

11. Ne pas précipiter l'apprentissage en ligne. Le travail entièrement en ligne est nouveau et inconfortable pour la plupart des gens. La communauté en ligne se dissoudra s'il n'y a personne pour l'animer et contribuer à construire le sentiment d'appartenance. Combinez l'apprentissage en ligne et les rencontres formelles surtout au début, afin que les gens puissent se connaître et se donner des objectifs communs.

12. Organisez votre démarche de développement professionnel. Les enseignants sont tellement occupés qu’ils ne pourraient pas se rendre compte que ce que vous proposez est exactement ce dont ils ont besoin. Créez des mémos que vous enverrez par courriel, déposez des dépliants dans leur boîte de réception, créez une liste de diffusion pour promouvoir les formations à venir, et assurez le suivi par téléphone pour confirmer les rencontres de développement professionnel.

13. Souriez! Enregistrez sur vidéo l'ensemble des activités de formation du personnel pour l'évaluation et la rétroaction. Les vidéos peuvent aussi être utilisées comme articles dans un portfolio numérique. Les interventions individuelles peuvent être captées en numérique et utilisées dans les portfolios numériques des enseignants ou sur un site Web.

14. Présentez ce qui est disponible. Assurez-vous que les enseignants soient au courant des technologies disponibles ou émergentes qui pourraient les aider en classe ou dans leur vie personnelle. Insérez des «Capsules TIC» pour présenter un outil, une activité ou un projet intégrant les TIC lors des réunions du personnel.

15. Construisez une bibliothèque de ressources. Développer une banque d'activités, un site Web ou une collection de vidéos à partir d'échantillons de leçons, de documents, de conseils et d’idées pratiques.

16. Offrez des tutoriels. Pour que vos enseignants puissent avoir ce dont ils ont besoin à portée de main quand ils en ont besoin, créez ou utilisez des procéduriers papier, des cassettes vidéo ou des vidéos en ligne.

17. Rendez-vous disponible. Utilisez le courrier électronique et les visites personnelles pour démontrer que vous avez à cœur l'accompagnement des enseignants.

18. Proposer des sessions de formation estivales. Proposez des formations l'été lorsque les enseignants ont du temps pour vivre des expériences. Encourager le partage, le jeu, l’expérimentation et l’apprentissage.

19. Optez pour des ratios appropriés. L'accompagnement des enseignants fonctionne mieux si le ratio est de 1 pour 1 ou, au plus, de 3 pour 1. Plus le groupe est petit, plus il est facile pour l'accompagnateur de se concentrer sur les besoins de l'apprenant. Les ateliers fonctionnent mieux si le ratio ne dépasse pas 15 apprenants par formateur, moins de 12 pour 1 serait préférable.

20. Partagez ce qui fonctionne. Encouragez les enseignants à créer des portfolios numériques, à partager leurs idées et leurs réflexions avec les groupes d'étude. Aidez-les à présenter leurs projets et les approches les plus réussies. Placez ces projets ou activités en vitrine sur un site Web pour qu'ils soient visibles de tous.

Mise-à-jour: Je voudrais remercier les personnes suivantes d'avoir pris le temps de corriger le texte sur le wiki du RECIT:
- Judith Beaudoin
- Émilie Ogez
- Pierre Lachance
- Danielle Beauséjour

Pierre Couillard et Thérèse Ouellet ont été d'une aide plus qu'appréciable pour la traduction. Merci!